forum du boutmenteux à Fécamp: Cordon-bleu - forum du boutmenteux à Fécamp

Aller au contenu

  • (34 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Cordon-bleu Echange d'impressions gustatives

#31 Invité_Guesttufais_*

  • Groupe : Passager

Posté 12 février 2004, 20:48

ça doit être bon!

#32 Invité_guestnord-est_*

  • Groupe : Passager

Posté 12 février 2004, 21:15

c'est pas un peu lourd à digérer ? :D

#33 Invité_guest à l'ouest_*

  • Groupe : Passager

Posté 12 février 2004, 22:36

Peut-être

#34 L'utilisateur est hors-ligne   la noiraude 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 678
  • Inscrit(e) : 30-mai 03
  • Gender:Male

Posté 13 février 2004, 00:21

pourquoi ? c'est indigueste ?

#35 L'utilisateur est hors-ligne   rosette 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 839
  • Inscrit(e) : 25-septembre 03
  • Location:chez moi ..

Posté 13 février 2004, 17:28

c'est un guest à toutes les sauces !!!!!!!!!inscrit toi c'est mieux

#36 L'utilisateur est hors-ligne   Victoire Lescure 

  • Matelot
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 14-janvier 04
  • Gender:Male
  • Location:Rome

  Posté 18 février 2004, 17:42

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Samossa (Inde)
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Cuisson : 20 mn


Ingrédients (pour 60 à 80 samossas) :

- 500 g de steak haché
- 100 g de petis pois
- 3 carottes
- 3 pommes de terre
- 3 oignons
- 2 piments verts (ou plus selon le goût)
- 3/4 gousses d'ail
- 1 petit morceau de gingembre
- 1 cuillère à café de piment (ou mieux de garam masala, mélange d'épices indiennes)
- sel
- 1 paquet de feuilles de brick


Préparation :

Couper les légumes finement.

Faire revenir dans un filet d'huile oignons, piments, gingembre, ail écrasées hâchés préalablement.

Rajouter la viande puis les légumes. Saler et ajouter la poudre de piment (ou de garam massala). Faire cuire jusquà obtention d'une farce (sans sauce, sans eau).

Couper les feuilles de briques pour obtenir des bandes rectilignes. Les plier en forme de cônes. Remplir les cônes d'une cuillère de farce
et fermer. Colmater les bords avec un mélange eau farine.

Faire Frire.


#37 L'utilisateur est hors-ligne   la noiraude 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 678
  • Inscrit(e) : 30-mai 03
  • Gender:Male

Posté 18 février 2004, 19:17

faut que j'essaie de faire ça ! merci Victoire clin oeil

#38 L'utilisateur est hors-ligne   Victoire Lescure 

  • Matelot
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 14-janvier 04
  • Gender:Male
  • Location:Rome

Posté 18 février 2004, 19:30

Lol, je les achète mais ce n'est pas très rentable! Et puis il y a diverses qualités. Tu me diras si la recette est bien stp?

#39 L'utilisateur est hors-ligne   rosette 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 839
  • Inscrit(e) : 25-septembre 03
  • Location:chez moi ..

Posté 22 février 2004, 15:59

up mardi "c'est le mardi gras" a vos fourneaux pour les beignets ; gauffres et crepes :(

#40 L'utilisateur est hors-ligne   version-beta 

  • Retraité du Boutmenteux
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 3 577
  • Inscrit(e) : 02-avril 03
  • Gender:Male

Posté 22 février 2004, 16:11

Ah merci victoire de nous donner un plat hindou

manque plus que Anoushka Shankar pour venir me servir a table clin oeil

#41 L'utilisateur est hors-ligne   la noiraude 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 678
  • Inscrit(e) : 30-mai 03
  • Gender:Male

Posté 24 février 2004, 18:47

je file aux fourneaux !
crêpes obligent ! clin oeil

#42 L'utilisateur est hors-ligne   la noiraude 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 678
  • Inscrit(e) : 30-mai 03
  • Gender:Male

Posté 25 février 2004, 03:49

les crêpes "au pif" de la noiraude
hier j'ai mis 4 oeufs + un peu de sucre + 250 grs de farine +2 sachets de vanille +un peu d'huile + 1/2 l de lait + 1/2 l d'eau
+ de la Bénec bisous
c'était pas mauvais avec un p'tit Riesling lala

#43 L'utilisateur est hors-ligne   Victoire Lescure 

  • Matelot
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 14-janvier 04
  • Gender:Male
  • Location:Rome

  Posté 28 février 2004, 16:09

J'avoue que tu me prends par les sentiments la noireaude whaaaa

Le temps est tellement froid qu'il faut cuisiner les patates ! De plus, c'est une denrée abordable et que nous avons tous sous la main, pourquoi sortir faire des courses?


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Pommes de terre fromagères
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Préparation : 25 mn Cuisson: 1h


Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 800 g de pommes de terre
- 2 gousses d'ail
- 250 g de fromage blanc
- 25 cl de crème fraîche
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 1 cuillère à soupe d'huile
- 50 g de cantal râpé (ou plus, selon votre goût)
- 1 bouquet de ciboulette ciselée
- 3 oignons blancs
- sel et poivre


Préparation :

Peler les pommes de terre, les couper en tranches. Les mettre dans un plat à four huilé.

Eplucher et hacher l'ail. Eplucher et émincer les oignons.

Mélanger crème, fromage blanc, ail, oignons, jus de citron, la moitié de la ciboulette et du cantal, sel et poivre. Mettre les pommes de terre par-dessus.
Saupoudrer du reste du reste du cantal et cuire à four assez chaud 190° (thermostat 6) pendant 1 heure.

Parsemer la ciboulette restante à la sortie du four.
Servir dans le plat de cuisson.


#44 L'utilisateur est hors-ligne   Victoire Lescure 

  • Matelot
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 14-janvier 04
  • Gender:Male
  • Location:Rome

  Posté 28 février 2004, 16:17

J'ajoute la recette des bugnes, si délicieuses !



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Bugnes
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Préparation : 1h
Cuisson : 3 mn

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 250 g de farine
- 1 gros oeuf
- 1,5 cuillère à soupe de sucre.
- 1/2 sachet de levure
- 1/2 sachet de sucre vanillé
- 1,5 cuillère à soupe de rhum
- 1/2 verre de lait
- 1 pincée de sel
- 75 g de beurre fondu
- le zeste d'un citron


Préparation :

Mélanger dans le robot ménager la farine, la pincée de sel, la levure, le sucre et le sucre vanillé.

Ajouter l'oeuf, le beurre fondu...
et pour finir, le zeste de citron, le rhum et le 1/2 verre de lait.

Travailler la pâte jusqu'à l'obtention d'une boule.
La pâte doit être élastique : si elle est trop molle rajouter un peu de farine ; si elle est trop dure rajouter un peu de lait.

Laisser reposer la pâte 1/2 heure.

Abaisser la pâte sur une épaisseur de 5 mm.
Détailler en bandes de 10 cm sur 4 cm et pratiquer une incision sur 5 cm au centre.

Plonger les bugnes dans la friture, les retourner 1 fois et les égoutter sur du papier absorbant.

Saupoudrer de sucre glace et servir chaud.



Petite histoire du Mardi gras



On associe Mardi-gras et ses déguisements au Carnaval, car " carnelevare " signifiait en génois " retirer la viande ", signe du début des 40 jours du Carême. Mardi-gras précède ainsi le mercredi des Cendres (symbolisant le retour biblique d'Adam à la poussière avant la renaissance symbolisée par Pâques).

C'était une occasion de célébrer la fin de l'hiver. On se déguisait pour laisser de côté toute hiérarchie, de rang comme de sang, et laisser libre cours à la folie du moment. C'était également l'occasion d'un grand défoulement, où étaient largement parodiées les traditions populaires et religieuses, ainsi que les hauts personnages de l'état.

Un carnaval mondial !

Parmi les lieux célèbres où l'on fête le carnaval, citons Rio, bien sûr, mais également Venise, la Nouvelle-Orléans, Trinidad et Tobago, ou plus près de nous, Nice, Dunkerke, Tournai...
Notons qu'à la Nouvelle-Orléans, le mardi gras est l'occasion de manger le gâteau des rois (King cake), cousin de notre galette de l'Epiphanie. Le King Cakes est un gâteau rond (assez proche du gâteau des rois provençal) parfumé à la cannelle et recouvert d'un glaçage recouvert de sucre coloré : du pourpre (qui représente la justice), du vert (pour la foi) et de l'or (pour le pouvoir).

Dernier jour pour manger " gras "

Mais jadis, Mardi-gras était surtout le dernier mardi où l'on mangeait " gras ", c'est à dire de la viande et des graisses, et en principe beaucoup ! On tuait et consommait le "bœuf gras", avant 40 jours pendant lesquels toute viande était interdite aux Chrétiens (pour se purifier et expier leurs fautes pendant 40 jours, durée de la retraite du Christ dans le désert).

En France et au Québec, c'est le "Mardi Gras", dans les pays anglophones "Fat Tuesday" ou "Shrove Tuesday".

Plutôt que des crêpes, on préparait des beignets frits, dernière occasion de déguster un dessert aussi gras avant longtemps, mais également moyen de consommer les réserves de beurre, d'huile, d'oeufs et de crème avant le carême.


MIAM !

#45 L'utilisateur est hors-ligne   Fabien 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 691
  • Inscrit(e) : 30-octobre 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 28 février 2004, 17:19

Image IPB

Ca me donne plus envie que tout ce que tu as écris ! whaaaa

#46 L'utilisateur est hors-ligne   Victoire Lescure 

  • Matelot
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 14-janvier 04
  • Gender:Male
  • Location:Rome

  Posté 02 mars 2004, 18:28

:D Mais c'est une attaque çaaaa!

Contre attaque!



BEIGNETS AUX POMMES


Ingrédients


1 blanc d'oeuf 1 cuillère à soupe d'huile
1 cuillère à soupe de cognac 1/2 cuillère à café de sel fin
100 g sucre semoule 125 g de farine de blé
10 cl eau 10 g sucre vanillé
6 pommes Huile de friture



Préparation

Dans un saladier, mélanger à la spatule tous les ingrédients de la pâte à frire jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et homogène. Laissez-la reposer au frais pendant 2h.

Pelez, évidez le centre des pommes. Tranchez-les en rondelles de 6 min d'épaisseur. Préchauffez l'huile de friture. Battez le blanc d'œuf au fouet électrique. Incorporez-le délicatement dans la pâte à beignets.

Trempez quelques rondelles de pomme dans cette préparation et plongez les aussitôt, par petite quantité dans l'huile bouillante à 160 ° (non fumante) pendant 2 à 3 minutes.

Versez le sucre semoule dans l'assiette. Puis roulez les beignets dedans, encore tièdes. Présentez dans un joli compotier


#47 L'utilisateur est hors-ligne   Fabien 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 691
  • Inscrit(e) : 30-octobre 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 02 mars 2004, 18:49

Les beignets au pomme du restaurant chinois quai Bérigny ! ( au rond point ) Huuuuuuuuuuuum ! Flambé a l'alcool de riz pour ceux qui aime ou au saké ! :D :)

#48 L'utilisateur est hors-ligne   Victoire Lescure 

  • Matelot
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 14-janvier 04
  • Gender:Male
  • Location:Rome

  Posté 02 mars 2004, 19:27

Les miens uhhhhhhh ! (merci mamie) :D

J'en ai trouvé d'autres :)


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Beignets de mozzarella
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Préparation : 5 mn

Ingrédients :

- 4 tomates
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 oeuf
- 200g de mozzarella
- 2 cuillères à soupe de chapelure
- basilic, sel et poivre


Préparation :

Faire revenir pendant 5 mn les tomates dans 2 cuillères à soupe d'huile d'olive (saler et poivrer).

Couper la mozzarella en tranches et les passer dans l'oeuf puis dans la chapelure.

Faire dorer dans la poêle avec le reste d'huile. Disposer ces beignets sur les tomates, parsemer de basilic et servir.


#49 L'utilisateur est hors-ligne   la noiraude 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 678
  • Inscrit(e) : 30-mai 03
  • Gender:Male

Posté 05 mars 2004, 05:29

Guacamol maison

Si vous aimez la petite purée d’avocat servie avec trois tortillas dans les Tex-Mex, reproduisez là sans difficultée avec trois fois plus de goût chez vous.

Pour 3-4 personnes
Préparation : 15 minutes
Repos au réfrigérateur : 1 heure minimum


Ingrédients
1 grosse cuillérée à soupe de cumin (c'est bon sans aussi !)
2 piments chili fumés (ou du piment de cayenne en poudre ça fera l'affaire )
1 cuillérée à café de gros sel
1 cuillérée à café de poivre en grain
1 cuillérée à café de paprika fort (facultatif)
1 jus de citron vert
2 beau avocats bien mûrs
2 tomates
1 oignon
1 gousse d’ail (facultatif)
1 piment rouge frais (facultatif)
Préparation
Dans le hachoir électrique, pulvérisez le cumin, les chilis fumées, le gros sel et le poivre en grain.
Coupez grossièrement l’oignon, les tomates, l’ail et les avocats. La recette est si simple que je préfère signaler que seule la pulpe d’avocat est consommable :D.
saupoudrez les légumes avec les épices moulues
Mixez le tout et placer l’appareil dans une terrine
Verser le jus de citron sur le dessus. Il servira d’anti-oxydant. Si vous ne le mettez pas, votre guacamole va prendre une couleur sombre, peu appétissante.
Pour la décoration : Saupoudrez de paprika et deposer le piment rouge sur le dessus.
Laissez reposer 1 heure au réfrigérateur. Le guacamole se sert très frais avec des chips de maïs.
Ce petit plat fait assurément son effet à l’apéritif.

Pour la p'tite histoire whaaaa
L’avocat Son nom vient du Maya et veut tout simplement dire testicule. Le nom a été directement inpiré par la forme de ce fruit up bon appétit !

#50 L'utilisateur est hors-ligne   maya 

  • Moussaillon
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 25
  • Inscrit(e) : 25-novembre 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 05 mars 2004, 08:07

MERCI la noireaude j'adore ça, comme ça maintenant
j'ai enfin tes petits secrets de fabrication
je ne mettais pas de paprika dans le guacamol

boujou

#51 L'utilisateur est hors-ligne   la noiraude 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 678
  • Inscrit(e) : 30-mai 03
  • Gender:Male

Posté 06 mars 2004, 05:48

pas de quoi la p'tite abeille clin oeil

#52 L'utilisateur est hors-ligne   Victoire Lescure 

  • Matelot
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 14-janvier 04
  • Gender:Male
  • Location:Rome

  Posté 07 mars 2004, 23:18

Merci beaucoup la noireaude, super recette mais de même, je ne mets pas de paprika. Bon ben repas tex mex en prépa:)

#53 L'utilisateur est hors-ligne   Victoire Lescure 

  • Matelot
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 14-janvier 04
  • Gender:Male
  • Location:Rome

  Posté 10 mars 2004, 11:08

Gaufres de la grand-mère Bocuse



^Pour 6/8 personnes il faut :

500 g de farine tamisée
1 pincée de sel
1 pincée de levure
15 g de sucre glace
250 ml de lait
750 ml de crème à 15 ou 35 % de MG
8 jaunes d'oeufs
125 ml de rhum clin oeil
300 g de beurre fondu
8 blancs d'oeufs montés en neige

Dans un saladier ou terrine, mélanger la farine, le sel, la levure et le sucre.

Délayer le tout successivement avec le lait, la crème, les jaunes d'oeufs et le rhum.

Ceci étant fait soigneusement, incorporer le beurre fondu et les blancs d'oeufs montés en neige très ferme.

Après l'avoir chauffé, graisser au beurre l'intérieur du gaufrier et verser une quantité de pâte sur une de ses faces de façon à bien recouvrir les alvéoles.

Fermer le gaufrier, retourner l'appareil afin que la pâte se répartisse sur les deux faces du moule.

En opérant ainsi, vous obtiendrez des gaufres très croustillantes.

On peut déguster les gaufres simplement saupoudrées de sucre glace garnies de crème Chantilly ou d'excellentes confitures ménagères.


#54 L'utilisateur est hors-ligne   Victoire Lescure 

  • Matelot
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 14-janvier 04
  • Gender:Male
  • Location:Rome

  Posté 10 mars 2004, 11:21

Si vous avez des produits congelés, il est temps de vider vos tiroirs!

En 15 mn , c'est prêt!




Mille-feuilles de Saint-Jacques


Ingrédients pour 4 personnes :

12 noix de Saint-Jacques surgelées
4 tranches d'aubergine grillée surgelée
4 demi-poivrons surgelés
6 c. à soupe d'huile d'olive
1 c. à soupe d'ail haché surgelé
1 c. à soupe de persil haché surgelé
sel et poivre


Faire décongeler les Saint-Jacques à l'avance, dans du lait froid. Les égoutter et les éponger.
Faire décongeler les légumes, les égoutter et les couper en lanières.
Dans une jatte, mettre les légumes découpés, ajouter l'huile d'olive, l'ail, le persil, sel et poivre. Bien mélanger et laisser macérer 15 minutes. Puis passer au micro ondes 2 minutes à moyenne puissance. Couper les noix de Saint-Jacques en fines tranches.

Dans une poêle anti-adhésive, faire revenir les lamelles de Saint-Jacques avec quelques gouttes d'huile d'olive, rapidement un juste va et vient. Saler et poivrer.

Dans les assiettes de service chaudes, déposer les lamelles de noix de Saint-Jacques et les légumes. Servir aussitôt avec des tranches de pain grillées.


#55 L'utilisateur est hors-ligne   Victoire Lescure 

  • Matelot
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 14-janvier 04
  • Gender:Male
  • Location:Rome

  Posté 17 mars 2004, 17:32

Pour fêter l'ouverture du salon de l'Italie à Paris à la Grande Halle de la Villette (19,20 et 21 mars), voici la recette sicilienne des Arancini lala

Ingrédients:
-riz 1 kg
-viande 800 gr
-petits pois 500 gr
-chapelure 500 gr
-caciocavallo frais ou provola piccante (ce sont des fromages) 300 gr
pecorino ou parmesan rapé 100 gr
-7 à 8 oeufs
-2 c. à s. d'extrait de tomate ou 1 boîte de concentré de tomate
-1 verre de vin blanc sec
-basilic
-sel, poivre
-huile pour la friture

Conseil -> rajoutez du safran car c'est cela qui donne tout le gôut d'une vraie arancina !

(préparation...4 heures)

Faîtes revenir à l'huile l'oignon haché et quand il a blondi, ajoutez la viande. Arrosez de vin blanc et laissez réduire. Délayez le concentré de tomate dans un peu d'eau chaude et arrosez-en la viande (la sauce doit être très liquide). Salez, poivrez et ajoutez le basilic.
Laissez cuire pendant 1 heure environ puis incorporez les petits pois. Faites cuire 30 minutes à feu doux puis versez le tout dans une passoire.
Recueuillez la sauce et réservez la viande et les petits pois.
Faites cuire le riz "al dente" dans une grande marmite d'eau salée.
Egouttez-le et remettez-le dans la marmite puis assaisonnez-le avec une partie de la sauce et mélangez (le riz doit être coloré). Ajoutez le fromage râpé et mélangez encore.
Laissez refroidir puis ajoutez 2 oeufs entiers et amalgamez le tout.
Entre-temps sur la table préparez 4 saladiers : 1 avec la chapelure, 1 avec le fromage en dés, 1 avec les oeufs battus et 1 avec de l'eau.
Préparez également des plateaux saupoudrés de chapelure où vous rangerez les boulettes.
Dans le creux de votre main mouillée déposez un peu de riz et façonnez un puits. Déposez-y un peu de viande aux petits pois et deux ou trois morceaux de fromage. Recouvrez la farce avec un peu de riz et façonnez une boule de la grosseur d'une petite orange. Passez-la dans l'oeuf et dans la chapelure en la modelant entre vos mains puis rangez-la sur un plateau.
Procédez de cette manière jusqu'à épuisement du riz.
Plongez les boulettes par 3-4 dans la friture chaude puis égouttez-les sur du papier absorbant.


#56 L'utilisateur est hors-ligne   migus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 3 848
  • Inscrit(e) : 14-septembre 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 17 mars 2004, 17:46

Victoire Lescure, le mercredi 10 mars 2004, 11:21, dit :

Si vous avez des produits congelés, il est temps de vider vos tiroirs!

En 15 mn , c'est prêt!




Mille-feuilles de Saint-Jacques


Ingrédients pour 4 personnes :

12 noix de Saint-Jacques surgelées
4 tranches d'aubergine grillée surgelée
4 demi-poivrons surgelés
6 c. à soupe d'huile d'olive
1 c. à soupe d'ail haché surgelé
1 c. à soupe de persil haché surgelé
sel et poivre


Faire décongeler les Saint-Jacques à l'avance, dans du lait froid. Les égoutter et les éponger.
Faire décongeler les légumes, les égoutter et les couper en lanières.
Dans une jatte, mettre les légumes découpés, ajouter l'huile d'olive, l'ail, le persil, sel et poivre. Bien mélanger et laisser macérer 15 minutes. Puis passer au micro ondes 2 minutes à moyenne puissance. Couper les noix de Saint-Jacques en fines tranches.

Dans une poêle anti-adhésive, faire revenir les lamelles de Saint-Jacques avec quelques gouttes d'huile d'olive, rapidement un juste va et vient. Saler et poivrer.

Dans les assiettes de service chaudes, déposer les lamelles de noix de Saint-Jacques et les légumes. Servir aussitôt avec des tranches de pain grillées.

Ben moi je préfère les saint jacques nature on garde le gout !! un petit peu d'ail dans la poele revenu puis les saint jacques qu'on laisse un peu risolé (très légèrement) avec du riz et une cuillère de crème miam j'adore !!

#57 L'utilisateur est hors-ligne   Victoire Lescure 

  • Matelot
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 14-janvier 04
  • Gender:Male
  • Location:Rome

  Posté 17 mars 2004, 17:55

Je les aime aussi en carpaccio, natures poëllée mais c'est une autre façon d'aborder la coquille;)

#58 L'utilisateur est hors-ligne   la noiraude 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 678
  • Inscrit(e) : 30-mai 03
  • Gender:Male

Posté 18 mars 2004, 07:08

[quote name='migus' date='mercredi 17 mars 2004, 17:46'][QUOTE]
Ben moi je préfère les saint jacques nature on garde le gout !! un petit peu d'ail dans la poele revenu puis les saint jacques qu'on laisse un peu risolé (très légèrement) avec du riz et une cuillère de crème miam j'adore !![/quote]
pareil ! et pas autrement :D

#59 L'utilisateur est hors-ligne   Victoire Lescure 

  • Matelot
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 14-janvier 04
  • Gender:Male
  • Location:Rome

  Posté 18 mars 2004, 10:47

Emincées et cuites ds le jus de citron et l'huile d'olive, hummmm^^
En fait, je trouve que l'ail masque un peu trop le goût des coquilles...


Un peu de bio? :D

La coquille Saint-Jacques vit dans les eaux de l'Atlantique et de la Méditerranée. Elle fait partie de la famille des pectinidés. Il en existe 17 espèces dans le monde. La France exploite essentiellement " le Pecten Maximus ",une variété très abondante le long des côtes françaises et espagnoles. Sa taille varie entre 7 et 13 cm. Elle est très estimée en France, et également connue en Amérique du Nord sous forme de mets. Sa chair blanche a une saveur très fine.

C'est un mollusque bivalve, composé d'une demi-coquille ou valve bombée et d'une autre demi-coquille ou valve plate. Elles sont toutes deux striées ; de couleur ocre pour l'une, et crème pour la seconde. Une tendre noix et un corail orangé sont abrités au sein d'un écrin calcaire. Les gastronomes consomment le muscle ou noix d'un blanc crémeux qui est la partie délicieuse servant à la préparation culinaire. Ce coquillage vit sur des fonds sablonneux, dans la vase ou sur les graviers, à 25 m de profondeur, la partie arrondie posée sur le fond.

La baie de Saint-Brieuc est le plus grand gisement de France de coquilles Saint-Jacques. Elle renferme 50% de la production nationale. Le coquillage est pêché entre le mois d'octobre et le mois de mai. Il en existe environ 400 espèces réparties dans les eaux du monde entier.


La coquille Saint-Jacques est consommée depuis la plus haute antiquité. Dès la préhistoire, la coquille est ustensile, ornement, monnaie d'échange, et produit de consommation. Chez les chrétiens, elle orne les autels, les chapiteaux ou les tombeaux. Très appréciée des Romains. La Saint-Jacques se retrouve dans les blasons des cités et les armoiries des Croisés. Aujourd'hui, elle orne le mobilier rural, les maisons et manoirs bretons.

La coquille Saint-Jacques "Pecten Maximus" que l'on trouve sur les côtes de l'Atlantique et de la Manche est la vraie coquille du pèlerin. Ceux qui se rendaient à Saint-Jacques-de-Compostelle avaient pour coutume d'accrocher les valves de ce mollusque à leur chapeau comme symbole de leur pèlerinage au tombeau de Saint-Jacques.

En 1607, la coquille Saint-Jacques n'est guère appréciée des populations côtières. Au XVIIIème siècle, sa consommation se limite aux périodes de disette. Au XIXème siècle, si la coquille Saint-Jacques faisait toujours l'objet d'une collecte traditionnelle, son statut gastronomique avait radicalement changé. Il ne s'agissait plus d'une nourriture de disette mais d'un produit de la pêche commercialisé comme les autres.

La Saint-Jacques connut son apogée dans les années 70. Plus de 400 bateaux ratissaient les fonds marins. Les coquilliers pouvaient pêcher jusqu'à 10000 tonnes.

Les coquilles Saint-Jacques s'achètent vivantes, c'est à dire coquilles fermées. Si elles viennent à s'ouvrir, à cause de l'humidité de l'air par exemple, une simple pression du doigt suffit pour à les refermer. Certains poissonniers commercialisent des noix décoquillées et parées. Elles peuvent être alors issues d'une décongélation. Une coquille peut vivre 3 à 4 jours au frais sans risque.
Comme tous les coquillages, elles doivent être vendues avec leur étiquette de salubrité placée sur le panier ou le colis dans lequel elles ont été transportées. Cette étiquette est une garantie de bonne santé de vos coquillages. Il faut les choisir bien lourdes et denses, mais pas trop grosses.


Attention : comme tous les coquillages vivants, il faut les conserver posées bien horizontalement et serrées dans un panier ou une assiette, dans le bac du réfrigérateur. Elles vivent très bien même après huit jours hors de l'eau, mais vous perdrez leurs notes iodées. Ne les laissez pas attendre.



Contrairement à l'huître, la Saint-Jacques est assez facile à ouvrir. Elle présente une petite ouverture sur un côté où on fait glisser un couteau. Il faut les rincer à l'eau courante sans les laisser tremper afin qu'elles ne perdent pas leur saveur. Vous pouvez vinaigrer légèrement les premières eaux de rinçage.

La coquille Saint-Jaques au goût légèrement sucré, offre une chair d'une finesse incomparable. Elle peut-être mangée cuite ou crue. Ce sont les coquilles Saint Jacques des côtes normandes qui présentent le calibre le plus intéressant.

Les coquilles bien fraîches font un " carpaccio " délicieux et racé : il suffit d'escaloper les noix et de les napper d'un très léger filet d'huile d'olive ou de noix avant de les servir avec du sel de Guérande. La cuisson est délicate et demande toute votre attention, car elles ont tendance à sécher rapidement ou à devenir caoutchouteuses si vous les faites bouillir.

Il est nécessaire de bien surveiller les durées de cuisson indiquées dans vos recettes. Il ne faut pas les assaisonner à l'avance si vous les faites cuire : le sel et les condiments accélèrent la perte d'eau, favorisent donc le dessèchement. Veiller à ne pas la surcuire, afin d'apprécier toute la finesse et la saveur de sa chair.

Elles préfèrent être saisies à la poêle, sous un gril ou dans un four chaud. Elles se marient parfaitement avec la crème fraîche, le champagne, la ciboulette, les asperges ou les champignons comme la girolle. La coquille Saint-Jacques aime aussi les apprêts simples et se marie bien avec les poireaux, les endives, mais aussi la truffe.

La coquille Saint Jacques est une vraie mine diététique. Pauvre en lipides, elle est riche en sels minéraux et en oligo-éléments (fer, cuivre, magnésium), et en vitamines du groupe B.


#60 L'utilisateur est hors-ligne   migus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 3 848
  • Inscrit(e) : 14-septembre 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 18 mars 2004, 20:42

Arff arrete victoire avec la description de bestioles en bio !! J'en ai 300 à apprendre comme ça !! Arff meme sur boutmenteu je croise des choses qui me dépriment lol . J'ajouterai sur la coquille saint jacques qu'elle fait fait partie de la même classe (lamellibranches) que les moules, huitres . Le truc le plus dingue c'est que cette bestiole peut faire des bonds de 3 mètres face à un prédateur en refermant violement sa coquille !! Ce que l'on appelle le corail porte le nom de "ovotestis" .
Encore hier soir j'ai mangé des saints jacques avec de l'ail et risolé et je t'assure victoire que c'est trop bon !! je t'inviterai un jour pour que tu goute à ça tu dois pas savoir les faire !! lol :D

  • (34 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)