forum du boutmenteux à Fécamp: Le Ramponneau, Val De Bucaille, Ex "les Hauts-camp" - forum du boutmenteux à Fécamp

Aller au contenu

  • (3 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Le Ramponneau, Val De Bucaille, Ex "les Hauts-camp" vie du quartier, infos, travaux, jardins Botanica

#31 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 099
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 11 mai 2011, 22:45

Une vue générale du Ramponneau avant transformation...

Un Blockhaus a été remis à jour récemment après quelques travaux de sondage.

Image IPB

#32 L'utilisateur est hors-ligne   Morphéus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 8 288
  • Inscrit(e) : 08-février 06
  • Gender:Female
  • Location:fécamp

Posté 11 mai 2011, 23:22

c'est de quel côté ?
d'où est prise la photo

#33 L'utilisateur est hors-ligne   P76 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 935
  • Inscrit(e) : 27-février 04
  • Location:fécamp

Posté 12 mai 2011, 05:44

pris de la tour derrière la tour roussillon (celle ou il y avait la crèche)?

#34 L'utilisateur est hors-ligne   P76 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 935
  • Inscrit(e) : 27-février 04
  • Location:fécamp

Posté 12 mai 2011, 18:44

connais tu le Ramponneau? là ou la photo a été prise, c'est là ou il n'y a que 2 tours, près de l'épicerie qui a brûlé il y de ça plusieurs années....je me rappelle plus la rue...

#35 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 099
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 14 mai 2011, 12:17

Je crois que la photo est prise de la tour Orléanais

biz-biz/>

#36 L'utilisateur est hors-ligne   P76 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 935
  • Inscrit(e) : 27-février 04
  • Location:fécamp

Posté 14 mai 2011, 12:34

ça doit être ça, rue Rose Anaïs

#37 L'utilisateur est hors-ligne   altess 

  • Matelot leger
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 58
  • Inscrit(e) : 22-décembre 08

Posté 16 juillet 2011, 15:11

Fécamp : La tension entre jeunes et policiers vire à la violence
Publié le samedi 16 juillet 2011 à 07H51

CONFRONTATION.Dans la nuit de jeudi à vendredi, à Fécamp, les policiers ont dû faire face à violence inhabituelle dans le quartier du Ramponneau.


Depuis la veille au soir, une certaine tension semblait régner dans le quartier du Ramponneau à Fécamp (Seine-Maritime). Un fourgon de police pris à partie, la vitrine d'un coiffeur et des poubelles incendiées, en on fait les frais.
Il est environ 0 h 30 quand, selon les services de police, trois véhicules en patrouille se trouvent confrontés à un imposant groupe de jeunes ayant peut-être trop arrosé le feu d'artifice tiré une heure plus tôt sur le port. Des jets de bouteilles de verre et la présence d'armes blanches amènent alors les forces de l'ordre à prendre un peu de recul tandis qu'une douzaine d'éléments de la Compagnie départementale d'intervention sont appelés pour renforcer la quinzaine de policiers déjà sur les lieux. Une seconde prise à partie serait intervenue peu après 2 heures avant que les policiers, encore renforcés par deux brigades canines, ne parviennent peu à peu à disperser les fauteurs de troubles. Non sans en avoir extrait trois premières personnes emmenées au poste peu avant 4 h du matin.
Identifiés, deux autres jeunes seront appréhendés à leur domicile respectif deux heures plus tard.
« Le Procureur de la République a été avisé de ces faits graves qui ne doivent pour autant pas nuire à la tranquillité de ce quartier » déclarait hier soir le commandant de police Pierre-Marie Méchet alors qu'étaient entamées les auditions des cinq interpellés.

Une présence policière
« J'ai également alerté les autorités administratives ainsi que les élus » assurait également le commandant. Lequel précisait : « Il me paraît évident que le quartier ne pourra rester sans présence policière jusqu'à ce qu'il retrouve sa quiétude ».
« Depuis le début des vacances, dans le contexte d'une longue attente des travaux de rénovation urbaine autour d'immeubles vidés de leurs habitants, nous avions senti une montée en puissance et en avions alerté le Procureur » expliquait de son côté le maire de Fécamp, Patrick Jeanne. « Ce pic de tension dépassé et ces interpellations devraient permettre à la population de retrouver une certaine sérénité avant que ne débute le mois prochain, un vaste chantier très attendu ».

La résultante d'une politique sécuritaire de gauche " le pays des bisounours".....

#38 L'utilisateur est hors-ligne   l'ramendeux 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 11 297
  • Inscrit(e) : 21-novembre 04
  • Gender:Male
  • Location:né a FECAMP

Posté 16 juillet 2011, 16:39

politique de gauche tu oublies que ton karcheriste est au pouvoir depuis presque 10 ans

#39 L'utilisateur est hors-ligne   Jiben 

  • Matelot leger
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 91
  • Inscrit(e) : 17-juin 06

Posté 17 juillet 2011, 02:45

Ce "super" chantier à 60 millions d'euros va "apaiser les tensions", c'est sûr !

Après tout, autant d'argent pour déloger 1000 personnes (qui n'ont jamais demandé de partir, soit dit au passage), et construire en tout et pour tout : une rue de 50 mètres, des arbres, un parking et un "espace paysagé"... C'est sûr, cela va redynamiser le quartier, relancer l'emploi, rouvrir des perspectives d'avenir pour les jeunes, et finalement résoudre les problèmes... C'est évident.

FOUTAISE !
Tant d'argent gaspillé pour UNE SIMPLE RUE et des places de parking !
On n'oeuvre EN AUCUN CAS sur le fond du problème ! On envoie de la poudre aux yeux ! On repasse une couche de peinture neuve sur la crasse ! Personne ne travaille sur les causes du problème, on s'attache uniquement à en maquiller les conséquences.

Ce chantier se dessine comme une vaste escroquerie, pour le quartier comme pour toute la ville. De plus, depuis le lancement de ce projet, contrairement à ce qui a été dit, aucun emploi n'a été créé au sein des jeunes du quartier, dans le cadre de ce chantier. Aucun jeune ne s'est vu proposé un travail, une mission, même de courte durée, malgré les sollicitations de beaucoup.

60 000 000 d'euros pour quoi, concrétement ?!
Ne soyez pas dupes, s'il vous plaît... On va passer de 39 immeubles à 35. Voilà tout. C'est de l'emploi dont le quartier et la ville ont besoin, d'action sociale, de services, et pas d'un "relooking" pour se donner bonne conscience (et accessoirement, éviter d'effrayer les esthétes !).

Je répète : 60 millions d'euros, pour QUOI ?

Avez-vous vu le plan, le projet ? Qu'en pensez vous ? N'y voyez-vous pas un certain "populisme" ? Au moins ne pensez-vous pas que tout ce fric serait bien utile ailleurs qu'à cette parodie de "rénovation" ?

Je précise que 4 immeubles vont être détruits, mais qu'aucun des 35 restants ne sera concerné par quelconques travaux de "rénovation", donc concrétement, aucune amélioration concrète des conditions de vies générales ! Et précisons que les immeubles concernés par la destructions étaient encore en très bon état, offrant des appartements avec de grands volumes à bas prix ! Les habitants ne s'y sont d'ailleurs pas trompés : moins de 10% des familles ont accepté le relogement proposé, au résidence plateau saint-jacques (sans aucun commerce, dans un quartier même pas fini, à la voirie déplorable, sous des lignes à hautes tensions...).



PS : pour les spécialistes des raccourcis diffamatoires : je ne cautionne pas du tout les faits cités dans le précédent post, j'exprime simplement un avis, indépendamment des évenements de ces derniers jours. Ce genre d'actes va continuer, voir empirer, c'est inévitable, malheureusement...

#40 L'utilisateur est hors-ligne   Jiben 

  • Matelot leger
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 91
  • Inscrit(e) : 17-juin 06

Posté 17 juillet 2011, 02:55

... petite question au passage : êtes vous passés récemment dans le quartier ? Que pensez vous de ces barres d'immeubles entièrement vidées de leurs habitants depuis des mois, aux fenêtres, balcons et entrées cloisonnées, aux façades détériorées, ... ? Peut-on se payer le luxe de laisser pourrir autant de logements alors que tant de gens galèrent pour trouver un toit ? N'y a-t-il pas une atmosphère de "fin du monde" en passant entre ces immeubles fantômes ? ...

Image IPB

... Joyeux comme ambiance n'est-ce pas ? ...

#41 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 099
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 17 juillet 2011, 11:40

Ton deuxième post va plutôt dans le sens de l'intervention de P.J, Jiben, à savoir que la situation est
probablement transitoire.
Perso, je ne suis pas qualifié pour déterminer si les améliorations futures apportées sont à hauteur des
sommes engagées.
On sait simplement que l'amélioration des quartiers zus type celui du Ramponneau est une nécessité urbaine et sociale
de premier ordre.
Pour ce qui est de l'emploi, je crois qu'une toute petite partie des travaux est réservée aux habitants. Voir le lien ci dessous :

ANRU et emploi

les travaux ne sont pas, ou à peine commencé je crois.

Je laisse la discussion ici dans le cadre des infos, car elle ne déborde pas, mais il est évident que les posts en
cours dépassent le cadre informatif pur

:D/>

#42 L'utilisateur est hors-ligne   Jiben 

  • Matelot leger
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 91
  • Inscrit(e) : 17-juin 06

Posté 17 juillet 2011, 12:45

Ah j'suis d'accord, l'amélioration est une necessité de premier ordre.

Mais l'améloriation *comment* ? Remettre une couche de peinture neuve sur la crasse ? ...

Bref ! :D/>

... Et Procyon, "une partie de l'emploi créé pour le chantier est réservé aux habitants" c'est de la foutaise aussi, crois moi, on est des dizaines à pouvoir te le dire ! ...

#43 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 099
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 17 juillet 2011, 14:12

Une petite partie j'ai dit, Jiben. Dans le cadre de la loi sur la rénovation urbaine, c'est obligatoire.

Après, dans quelle proportion, quand, combien, comment, on verra au fur et à mesure de l'avancée des travaux, qui
je le répète aussi, commencent à peine. Donc, je me demande sur quoi tu te bases pour être aussi affirmatif.
Des faits, et non des sentiments ici.

Ci dessous des extraits de la convention concernant la ville, l'Etat et le Ramponneau. Il y est évoqué une clause
d'insertion
(trouvé sur le même site que celui mis en lien au dessus)
Voir Convention Fécamp Ramponneau <-

:D/>

Image IPB
Image IPB
Image IPB

#44 L'utilisateur est hors-ligne   Jiben 

  • Matelot leger
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 91
  • Inscrit(e) : 17-juin 06

Posté 18 juillet 2011, 03:32

Ce dont je parle c'est de mon expérience personnel, et de celle de nombre de mes amis et voisins, qui se sont présentés spontanément au Pole-Emploi par exemple, et qui se sont vu obtenir des réponses du plus simple "non, rien, désolé", jusqu'à des motifs complétement absurdes : du genre "seulement 5 places", ou bien "ah non, immeuble X c'est Val de bucaille, pas Ramponneau désolé", et même certains des "relogés" (suite à la destruction prévue de leur ex-logement) à qui on a dit "mais monsieur d'accord vous avez vécu 25 ans dans cet immeuble, mais depuis 1 mois vous n'y êtes plus, donc vous n'entrez plus dans les critères du quotat, désolé"... Quand bien même il y aurait bien des postes et des contrats viables à saisir, ces fameux "critères" pour entrer dans la liste des postulants sont complétement nazes... Pour finir, je parle de postes et contrats "viables", càd "raisonnables", à savoir qu'on a proposé à des postulants, ouvriers qualifiés de leur état, de planter quelques fleurs dans des jardinières... !

Bref, toutes les composantes de ce "projet", de l'idée en elle-même, au coût total, jusqu'à sa méthode de mise en oeuvre et le pseudo "coté social" qui va avec, tout n'est que gâchis à mes yeux, ainsi qu'aux yeux de nombre d'habitants du quartier (même si je n'ai pas la prétention de m'auto-proclamer "porte parole" de qui que ce soit, j'étale ici un point de vue que beaucoup de gens, et surtout que beaucoup de jeunes du quartier - ceux-là même qui sont censés être parmi les "grands bénéficiaires" de ce projet - partagent). Je dénonce le gâchis d'une telle somme d'argent à des fins dont l'utilité est pire que douteuse, alors qu'avec un budget comme ça il y avait tellement mieux à faire, et surtout des choses tellement plus *utiles*... On offre un lifting superficiel purement "esthétique" à prix d'or, à des gens qui ont besoin de travail, de formation, d'action sociale, de moyens pour l'éducation, de services pour le 3ème âge, ... On traite la forme, et pas le fond. On s'occupe des conséquences du problème, et pas des origines... C'est hyper-hyper-hyper dommage, et dommageable.

Un des buts revendiqués de l'opération est le "désenclavement" du Ramponneau... OK ! Et là donc, on "désenclave", vraiment ? Et ? Quoi ? Qu'est-ce que ça apporte concrétement ? ... Rien... On trace un route, des places de parking, on plante des fleurs, et on espère franchement que tout ira mieux ? Le lien que fait le maire entre les évenements de jeudi soir (des émeutes entre des jeunes et la police) et le plan de rénovation, il est où ? Après la route, le parking et les fleurs, fini les tensions, des pics-niques seront spontanément organisés entre la police et les jeunes ? :D/> ...


Je m'arrète ici, car on dépasse le cadre de ce forum... Quoique, n'est-ce pas de l'information que de mettre en lumière les points faibles de ce projet et les soucis qu'il connait ? En allant même un peu plus loin, n'est-ce pas de l'information que de mettre en lumière la désinformation autour de ce projet ? :P/>
Plus sérieusement, si mon post n'est pas à sa place, excusez-moi (je m'emballe vite sur ce sujet !), n'hésitez pas à le déplacer.

C'était mon humble avis sur le sujet, qui ne vaut pas grand chose. Et vous ? Qu'en pensez-vous ?
Peut-être que je me plante totalement et que tout ça sera hyper bénéfique pour tout le monde au final, perso je serai le premier ravi...

#45 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 099
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 18 juillet 2011, 15:45

Pas de problème Jiben, simplement, on arrive à un niveau de discussion qui ne relève plus de la simple information, plutôt de l'interprétation
et du commentaire.

Puisque je parle d'interprétation... La première partie de ton intervention concernant l'emploi montre plutôt un problème de communication
d'une part (Pole emploi, Mairie, ANRU...) et/ou d'interprétation du côté des habitants. L'histoire des motifs et des critères absurdes, ils
le sont toujours pour les personnes exclues des aides. Tu évoques 5 places. Elles existent donc. Y'en aura-til d'autres?

Quant à la rénovation en elle-même, le problème est plus large. Il a fallu faire adhérer la population, convaincre certains résidents de
déménager. Il est possible que le discours ait été un peu idéalisés, plus optimistes que ne seront les résultats concrets (?). Des millions d'Euros sont en jeu. On peut espérer que l'Etat ait été aussi regardant sur le projet (?).

Tu évoques les services, asso... Le Ramponneau est sûrement l'une des ZUS en France où sont implantés le plus de commerces, asso, services
municipaux, équipements sportifs, organismes de formation... Je suis certain que beaucoup de nos concitoyens de sensibilité plutôt conservatrice et libérale (disons-le, plutôt à droite), considèrent que la municipalité a trop fait pour le Ramponneau depuis plus de 20 ans. Ce n'est pas pour rien que qu'elle obtient 70 à 90% des suffrages à chaque élection dans le quartier .

Maintenant, là où je te rejoins, c'est que chaque rénovation des ces quartiers ZUS coûte une fortune, et que l'impact est difficile à mesurer.
La vraie solution (je ne parle pas que du Ramponneau, au contraire, le Ramponneau est certainement un de ces grands ensemble les plus "vivables",
serait de raser ces quartiers et reloger les habitants. Les grandes cités furent une hérésie d'urbanisation durant l'après-guerre, il aurait
mieux valu qu'ils ne soient pas construits. Mais y'avait-il une autre solution? Maintenant, ils existent, on ne peut pas les faire disparaitre
d'un coup de baguette magique, et c'est bien que les pouvoirs publics décident enfin de mettre des moyens. Importants, mais non encore
suffisants.

#46 L'utilisateur est hors-ligne   Jiben 

  • Matelot leger
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 91
  • Inscrit(e) : 17-juin 06

Posté 19 juillet 2011, 02:43

Je réponds rapidement car il est tard, mais le débat me plaît, et ton point de vue montre bien (je trouve) la différence qu'il y a entre les "promesses" affichées sur le papier (les raisons "légitimes" et les solutions soit disant optimales proposées) qui, a priori, semblent satisfaisantes et adaptées à la situation pour l'opinion publique, et les problèmes concrets rencontrés par les gens concernés qui ne voient que très peu d'intérêt à ce projet en premier lieu, et qui rencontrent en + un tas d'embûches pour le peu de points positifs dont ils pourraient tirer profits (notamment les emplois créés pendant le chantier).

Pour les "5 emplois proposés" je ne peux confirmer le chiffre, c'était juste un exemple pour illustrer le flou des réponses qui ont été données aux candidats...

Le Ramponneau une des "ZUS en France où sont déjà implantés le + de commerces, de services, etc..." ? Non là je ne suis pas d'accord ! Certes, sur la carte, il y a 2 salles de sport flambantes neuves par exemple. Mais c'est purement géographique, les habitants du Ramponneau n'ont AUCUN accès privilégié à ces services ! Autre exemple : le "club des jeunes" emmenait chaque année des dizaines d'ado en vacances éducatives, en sorties loisirs, proposait des projets pédagogiques, entièrement encadrés d'animateurs qualifiés, etc... Avec un personnel conséquent et des moyens pour occuper les enfants qui, pour certains, fautes de moyens justement, ou vivant dans des contextes familiaux difficiles, pouvaient ainsi s'amuser, s'éduquer, se cultiver, se divertir, apprendre, s'ouvrir aux autres, voyager, etc... Ces moyens humains et financiers ont été presque totalement supprimés ! Alors je ne cherche pas d'excuses aux gamins qui basculent doucement dans la délinquance ou l'alcoolisme (et je ne généralise surtout pas bien sûr attention !!), mais les vacances d'étés ne se passent pas dans une cage d'escalier qui pue l'alcool et l'urine quand on a 12, 14 ou 16 ans... Mais quand on a pas le choix ? D'où vient alors l'exemple ? Quand les parents n'assurent pas une éducation saine (faute de moyens, de volonté aussi, ou de tout ce que vous voulez), et que l'Etat (la région ou la mairie) peut aider ces gamins à voir autre chose que "galère, alcool/drogue et violence", on ne doit PAS s'en priver ! On récolte ce que l'on sème... Je ne jette la pierre à personne, sachant pertinemment que la maison de quartier a perdu tout les budgets nécessaires, malheureusement... Ce n'est pas la volonté qui manque (parfois).
Ce ne sont que 2 exemples, pour dire brièvement que je ne suis pas d'accord, le Ramponneau ne bénéficie pas (ou plus !) du "meilleur tissu associatif, social et récréatif" de France.

Là où par contre je te rejoins, c'est qu'il faudrait tout raser ! Allons au bout de la démarche dans ce cas, si le problème vient essentiellement du système des "grands ensembles utopiques des années 60", des immeubles trop nombreux et trop enclavés, de la dégradation générale de l'habitat, et d'un environnement triste et pas assez fleuri (sic), alors rasons tout. Pourquoi ne détruire *que* 3-4 batiments, alors que ce sont même pas les + dégradés ?! ... Si je ne m'abuse, les Vikings à Fécamp, ou le Parc de la rivière, correspondent aussi à ces critères non ? Rasons alors, rasons ! lol...

Le problème n'est pas l'enclavement, la couleur trop sombre du bitume, ou de la concentration trop forte d'habitants. Ca se saurait.
Le problème, et on le sait tous : c'est le chômage, la dégradation des conditions de vie liées à la précarité, les problèmes d'éducation, et l'absence totale de perspectives pour l'avenir chez les jeunes... Qui forment un terrain propice au développement de la délinquance par exemple, de l'assistanat, de la discrimination ou même de l'alcoolisme... Bref, de tout ces problèmes de société qui rongent les cités de France depuis des années. Et on ne réglera PAS ce problème en rasant 4 immeubles et en construisant une route.

Et tout le "triomphalisme" de certains autour de ce projet me désole, tout ceux qui crient à qui veut l'entendre que "ça y est, nous avons la solution, c'est beau non ?"... Et je pense à tout ceux qui, comme tu dis, trouveront encore après ça que "on a encore tout fait pour le Ramponneau et ça ne marche pas, grrrr"... Car NON, ça ne marchera pas. Evidemment que non.

J'ose tout de même espérer que les gens à l'origine de ce projet pensaient bien faire... Que ça partait d'une bonne intention, loin de tout populisme Si c'est le cas, je saluerais toujours la démarche.

Pour finir (finalement je n'ai pas été rapide :D/>/> ) : je peux sans me tromper affirmer que même après la fin du projet à 60 millions d'euros, quand les 4 immeubles seront tombés et que la rue sera fleurie, on continuera de lire des "caillassage de force de l'ordre", des "incendies volontaires", des "trafiques démantelés", des peines de prisons, des taux de chômage records, et tout un tas de faits divers dans notre journal préféré... (par contre, au passage, parlera-t-on un jour dans ce même journal des récits de violences policières qu'on entend de + en + ? J'en doute !) Vous pensiez encore sérieusement que "l'attaque du fourgon de police" de jeudi était une manière (condamnable) de protester contre le retard des travaux de rénovation ? :P/>/> J'ose espérer que non, si c'est le cas vous êtes bien naïfs (et la visite et le discours du lendemain de P. Jeanne en ce sens étaient à la limite du risible d'ailleurs... était-il réellement sérieux en annonçant que "dans 1 mois quand les travaux commenceront, tout ira beaucoup mieux" ?????? Populisme ou réelle incompréhension du problème ?).

Je m'emballe peut-être trop... Je suis "on fire" sur le sujet :)/>/> Mais apte à en débattre avec quiconque en toute décontraction bien sûr !

#47 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 099
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 19 juillet 2011, 23:42

Merci de ta réponse Jiben, elle est modérée et bien argumentées. Tu as l'air d'être davantage que moi au fait des problèmes du
Ramponneau.
Ceci dit, il me semble tout de même que ces problèmes sont relativement édulcorés comparativement à ce qui se passe ailleurs, enfin j'en suis même sûr :
Coccinelle, la boucherie, la boulangerie, l'UFCV, les asso, les services n'ont pas disparu; le terrain de foot, de BMX, les petits
équipements de jeux...n'ont pas été saccagés..., le taux de chômage n'est pas de 40%...

D'où vient le problème de ces grands ensembles ? on fait, il est double ou triple on le sait:
L'architecture est assez écrasante et peu esthétique. Et quand c'est pas beau, on est moins motivé pour conserver en bon état et propre.
L'enclavement/éloignement par rapport au centre-ville; il existe au Ramponneau, mais il ya bien pire.
L'autre grande raison est la mixité sociale, ethnique, religieuse, enfin son absence. Petit à petit, ces grandes cités ont vu déserter
les personnes les plus aisées, pour laisser place à une population en difficulté, et de plus en plus mono ethnique/religieux...ghettoïsation
rampante.


Là encore, ce n'est pas tout à fait le cas au Ramponneau. Même si évidemment, les habitants sont plus en difficulté qu'au Vikings.Quant au Parc de la rivière, c'est tout petit, moins haut, et il y a pas mal de retraités.

Bref la disparition de ces ensembles ne sera intéressante que si leurs population sont ensuite réparties géographiquement.

#48 L'utilisateur est hors-ligne   altess 

  • Matelot leger
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 58
  • Inscrit(e) : 22-décembre 08

Posté 31 juillet 2011, 17:08

[quote name='l'ramendeux' timestamp='1310830760' post='183020']
politique de gauche tu oublies que ton karcheriste est au pouvoir depuis presque 10 ans
[/quote

OUI et regarde la baisse de la délinquance qu'a obtenus la droite. Aucune caméra dans Fécamp, pourtant elles pourraient être utiles......

#49 L'utilisateur est hors-ligne   l'ramendeux 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 11 297
  • Inscrit(e) : 21-novembre 04
  • Gender:Male
  • Location:né a FECAMP

Posté 08 août 2011, 10:29

Citation

OUI et regarde la baisse de la délinquance qu'a obtenus la droite. Aucune caméra dans Fécamp, pourtant elles pourraient être utiles.
.


oh un bisounours de tribord sous l ' ere sarko tout va bien la delinquance baisse

la delinquance c ' est comme les chiffres du chômage ont leur fait dire ce que l ' on veut

a voir les derniers evenements du ramponneau j ' ai du mal a croire que cela s ' améliore ou alors peut etre a neully ou avenue des champs elysee

2 campagnes présidentielles sur le thème de la securité et de la délinquance pour si peu de resultat

heureusement que sarko et ses ministres de l ( interieur ne sont pas payes au rendement ils seraint obliges d ' aller a la soupe populaire

mais c ' est vrai comme disent les deputes de droite c ' est la faute de la gauche

seulement depuis le grand charles la gauche a ete aux commandes que une douzaine d ' annees le reste c ' est la droite qui gouvernait

#50 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 350
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 08 août 2011, 11:16

ça enerve tes nerfs çà ...qu il est encore des gens sensés ...... prosit/>/> up/>/> :)/>/>

#51 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 099
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 14 août 2011, 22:24

Le Ramponneau Val de Bucaille dans un environnement presque privilégié finalement ...

Image IPB

Qui, des habitants du centre ville, connait ce parc du Val de Bucaille, en excellent état ?

Image IPB

Le mini jardin, établi par les jeunes du quartiers et point de départ des travaux qui débuteront dans quelques jours

Image IPB

Par contre, il est temps en effet que ces immeubles inoccupés soient détruits. Ci-dessous, un des ces immeubles, et l’on aperçoit à droite, les pétanqueux de Ramponneau
Image IPB

Image IPB

#52 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 099
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 03 janvier 2012, 23:12

il était tyemps. Les travaux de démolition commencent cette semaine. Cela devenait bien triste./

Image IPB

Image IPB

Elle est fermée depuis longtemps la charcuterie?

Image IPB

#53 L'utilisateur est hors-ligne   Morphéus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 8 288
  • Inscrit(e) : 08-février 06
  • Gender:Female
  • Location:fécamp

Posté 05 janvier 2012, 13:12

vont être bien les voisins, il pleut.
y'aura pas trop de poussière

#54 L'utilisateur est hors-ligne   Jiben 

  • Matelot leger
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 91
  • Inscrit(e) : 17-juin 06

Posté 13 janvier 2012, 14:32

La charcuterie est fermée depuis des années !

#55 L'utilisateur est hors-ligne   Morphéus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 8 288
  • Inscrit(e) : 08-février 06
  • Gender:Female
  • Location:fécamp

Posté 13 janvier 2012, 23:26

c'est incroyable comment le temps passe vite!

#56 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 099
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 14 avril 2012, 15:47

la déconstruction se poursuit au Ramponneau. L'immeuble Provence (je crois? ) n'est plus

Image IPB

Image IPB

#57 L'utilisateur est hors-ligne   l'ramendeux 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 11 297
  • Inscrit(e) : 21-novembre 04
  • Gender:Male
  • Location:né a FECAMP

Posté 01 novembre 2012, 17:19

Image IPB


photo de RAOUL rapatrié de la galerie

#58 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 099
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 01 novembre 2012, 19:54

Je ne déplace pas ton message l'Ramendeux, pour me donner l'occasion de relier ce sujet d'actualité à celui
sur l'histoire concernant les hauts Camps et les origines du Ramponneau

ICI "les Hauts camps"

Avec des documents et anecdotes boutmentistes intéressantes (dont les tiennes). Ta photo est en début de sujet

#59 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 099
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 06 avril 2013, 22:24

Le ministre délégué à la ville, François Lamy (qui le connait?) est venu cette semaine visiter le Ramponneau et son chantier de rénovation urbaine.
Il a salué notamment la participation des habitants dans le cadre de la clause d'insertion

photo du Progrès

Image IPB

#60 L'utilisateur est hors-ligne   larus 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 2 300
  • Inscrit(e) : 30-janvier 09
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 31 janvier 2014, 17:28

Le nouveau Ramponneau prend forme




Image IPB

Image IPB

Image IPB




  • (3 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)