forum du boutmenteux à Fécamp: Les vieilles pierres - forum du boutmenteux à Fécamp

Aller au contenu

  • (5 Pages)
  • +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Les vieilles pierres les maisons, monuments....

#121 L'utilisateur est hors-ligne   labricole 

  • Bosco
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 527
  • Inscrit(e) : 31-octobre 13
  • Gender:Male

Posté 24 octobre 2016, 19:51

j'ai visité au journée du patrimoine yesss :good:

#122 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 062
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 09 décembre 2017, 21:08

Voir le messageProcyon, le 22 avril 2016, 17:10 , dit :

Oups, une question restée en suspend...

Cette superbe maison rue Félix Faure, dont il ne reste quasiment que la façade...enfin réhabilitée ?

Image IPB


Bon bah voilà. Par contre, dommage que cela ne soit plus apparemment un lieu d'habitation, mais une entreprise artisanale (Bâtiment)

Image IPB

#123 L'utilisateur est hors-ligne   Procyon 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Administrateurs
  • Messages : 5 062
  • Inscrit(e) : 27-mai 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 30 décembre 2017, 22:04

La Maison du gardien des terrains de la Côte de la vierge

Image IPB

En descendant de la Chapelle par l'ancienne voie gallo-romaine, elle se tient au bord de la route, apparemment inhabitée, abandonnée...n'en croyez rien, elle a fait récemment l'objet d'un reportage de la maison France 5. En tournant un peu plus bas avenue des Peupliers et si l'on est suffisamment grand, on en devine d'autres aspect par dessus la haute haie de troènes.

Image IPB

Cinq tuiles faîtières rescapées se découpaient récemment sur le ciel leur motif en éventail, et, à travers le feuillage, on distingue tout le charme de la maisonnette.
Elle est la dernière représentante d'un style d'architecture aujourd'hui disparu à Fécamp. Aux environs de 1850, la Côte de la Vierge appartient en partie à Mme Lesien, cultivatrice établie ferme de la chapelle. Les terrains sont destinés à la culture et à la pâture. Plusieurs propriétaires plus tard, Louis Marie Dominique, comte de Beaurepaire et son épouse Claire, cèdent en septembre 1882 leurs terre François Godard et Henri Benard, entrepreneur et architecte du Havre. Ils forment par la suite la société civile de la Côte de la Vierge, ayant pour but l'achat, l'exploitation et la revente de tous les immeubles situés dans l'arrondissement du Havre.



En 1883, Godard et Bénard font édifier sur leurs terrains, deux petites maisons destinées à la location, ainsi qu'un grand chalet, et tout proche, le petit chalet servant de logement aux gardiens de le Côte. Construits tous deux en bordure de la route du Phare aménagée en 1867, les deux chalets, probablement selon les instructions de M.Bénard, s'inspirent d'un style d'architecture en vogue dans les stations balnéaires d'alors. Ils se caractérisent par une construction en clins de bois peints, alternant l'ocre et le bordeaux, d'une toiture décorées de lambrequins et d'un faîtage aux motifs riches et variés. Dans le même style, on pouvait voir à Fécamp le premier casino, la maison de la scierie Fréret, quai de la Vicomté, le petit restaurant du phare nord, ainsi que quelques villas sente des Douaniers.
Pour modeste qu'elle était, la petite maison du sujet n'en est pas moins construite avec autant de soin et de souci esthétique que les chalets des propriétaires. D'une superficie de 40 m2, elle possède une pièce principale équipée d'une cuisinière à bois, deux chambres et une petite cave. Une citerne recueille l'eau de pluie. Des deux fenêtres donnant au Sud, on avait vue sur toute la ville, les terrains alentour ou pâturaient les vaches; un peu plus bas, une corderie, puis en dessous, la maison de Mme Poitevin, grand-mère de Guy de Maupassant, et enfin l'arrière des boucanes de la rue sous le bois. Portés par le vent, voix, bruits, fumées chargées des odeurs du port de pêche montent vers le petit chalet. En cette fin du XIXès, Fécamp change de visage: les grands travaux d'aménagement du port sont en cours, on creuse les bassins dont on monte les parois en briques.

En 1892, M.Godard et Bénard procèdent à la liquidation de la Société civile, pour une somme de 47000 francs. M.Godard conserve les terrains de la côte qu'il revendra, morcelés en terrains à bâtir.

Image IPB

Plusieurs gardiens et leur famille se sont succédés dans la petite maison. Chargés d'entretenir terrains et chemins, de percevoir les loyers pour les propriétaires...et houspiller les garnements présents sur la côte de la Vierge, alors un grand terrain de jeux.
M.Marie s'installe au chalet en 1949, il sera le dernier gardien. Sa fonction se limitait plus alors à de menus bricolages. Son épouse est restée dans le chalet jusque dans les années 1990. Depuis, de nouveaux propriétaires ont rénovés et agrandi cette demeure charmante, en conservant son âme et son cachet d'origine.

("très inspiré" des anales du patrimoine, Thomas et Pascale Levacher)

Image IPB

#124 L'utilisateur est hors-ligne   Charlotte 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 5 991
  • Inscrit(e) : 07-mars 05
  • Gender:Female
  • Location:Au bout du Monde !!!

Posté 05 janvier 2018, 22:21

Image IPB Haaa ! ben...je ne savais pas ! Merci Procyon Image IPB

  • (5 Pages)
  • +
  • « Première
  • 3
  • 4
  • 5
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)