forum du boutmenteux à Fécamp: Anecdotes De Mer - forum du boutmenteux à Fécamp

Aller au contenu

  • (9 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Anecdotes De Mer mon avis et le souvenir

#61 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 349
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 24 avril 2010, 18:36

une petite histoire de gaillard d avant (vraie) sur le FORTIS on avait une vieux houan , de chez vieux houan :D/> qui avait une pipe vissée au bec :D/> je ne l ai pour ainsi dire jamais vu eteinte , et du bon tabac a 3 sous :D/>

les mousses et novices , renvoyaient leurs boyaux le long du bord, sur les routes vent debout ... :crying:/> :crying:/> gerberr/>

un jour , un novice eu une idée geniale ...pendant qu il dormait , il lui bourra la pipe de poivre noir et d un peu de crin d un grabat ....comme ça il fumera plus , qui disait ... yesss/>

notre homme (le vieux RENE )alluma sa bouffarde comme a l ordinaire après le café ......et fuma sa pipe jusque bout , sans meme se rendre compte du sabotage :wacko:/> ptrr/> ....je vous dis pas l odeur dans le poste ...et le defilé des maleucoreux pour larguer leurs tripes sur le pont ..... gerberr/> gerberr/> ptrr/>

#62 L'utilisateur est hors-ligne   Morphéus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 8 288
  • Inscrit(e) : 08-février 06
  • Gender:Female
  • Location:fécamp

Posté 24 avril 2010, 21:43

ça a nourrit le pésson :crying:/>

#63 Invité_hyeène des falaises_*

  • Groupe : Passager

Posté 25 avril 2010, 10:39

Moi la hyène des falaises j'ai beaucoup péché......j'ai commencé comme beaucoup à l'age de 15 ans
Mais c'est vers l'age de 17-18 ans que j'ai le plus donné au métier, dur labeur , tres dur labeur ...
a 17 ans je franchissait le pas c'etait décidé, je pecherai la morue ...... et c'est clair il y'en avait à foison à cette époque la .. des morues

Alors pour ma peche à la morue je m'installait sur le banc de Senneville .... nommé aussi l'Aquarium chez les autochtones
Eh oui quoi de plus naturel pour trouver de la bonne grosse morue que d'aller à l'aquarium .... c'etait un carnage, un veritable carnage
les morues se précipitaient à l'hamecon avant meme que je sorte mes gaules ... c'etait énorme que dis je enormissime
Eh oui votre serviteur etait un grand pécheur devant l'eternel .


:crying:/>

#64 L'utilisateur est hors-ligne   tanga 

  • Pipelette extra confirmée
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 7 509
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Location:Fécamp

Posté 25 avril 2010, 10:54

Voir le messagehyeène des falaises, le 25 avril 2010, 10:39 , dit :

Moi la hyène des falaises j'ai beaucoup péché......j'ai commencé comme beaucoup à l'age de 15 ans
Mais c'est vers l'age de 17-18 ans que j'ai le plus donné au métier, dur labeur , tres dur labeur ...
a 17 ans je franchissait le pas c'etait décidé, je pecherai la morue ...... et c'est clair il y'en avait à foison à cette époque la .. des morues

Alors pour ma peche à la morue je m'installait sur le banc de Senneville .... nommé aussi l'Aquarium chez les autochtones
Eh oui quoi de plus naturel pour trouver de la bonne grosse morue que d'aller à l'aquarium .... c'etait un carnage, un veritable carnage
les morues se précipitaient à l'hamecon avant meme que je sorte mes gaules ... c'etait énorme que dis je enormissime
Eh oui votre serviteur etait un grand pécheur devant l'eternel .


:crying:/>

Il faut faire gaffe la Hyène, les muqueuses à force de mordre l'hameçon, ben il devient tout rouillé, et bien sur en mauvais état. Et en plus tordu vers ..... Le bas...

#65 L'utilisateur est hors-ligne   perdros76 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 1 567
  • Inscrit(e) : 31-janvier 10
  • Gender:Male

Posté 25 avril 2010, 12:34

Voir le messagetanga, le 25 avril 2010, 10:54 , dit :

Il faut faire gaffe la Hyène, les muqueuses à force de mordre l'hameçon, ben il devient tout rouillé, et bien sur en mauvais état. Et en plus tordu vers ..... Le bas...


attention pécher des morues quand on se prend pour un maquereau,il y a de gros risque .
la bas a terre neuve ,quand on ébreuillais les morues on trouvais de tout,la morue est tres vorace
ça pouvait etre des petits crustacés,du gravier ou des os de poulet
la morue est tres reproductrice,je pense a 25 000 oeufs,il y en a a toi qui traine quelque part
c'est du passé tu en as profité alors bravo
salut la hyene des falaises

#66 L'utilisateur est hors-ligne   tanga 

  • Pipelette extra confirmée
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 7 509
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Location:Fécamp

Posté 25 avril 2010, 12:48

Voir le messageperdros76, le 25 avril 2010, 12:34 , dit :

attention pécher des morues quand on se prend pour un maquereau,il y a de gros risque .
la bas a terre neuve ,quand on ébreuillais les morues on trouvais de tout,la morue est tres vorace
ça pouvait etre des petits crustacés,du gravier ou des os de poulet
la morue est tres reproductrice,je pense a 25 000 oeufs,il y en a a toi qui traine quelque part
c'est du passé tu en as profité alors bravo
salut la hyene des falaises

Non non, ce n'est pas moi mais la hyène qui fricote avec les morues.
Dans le golfe, perso, je devais en pêcher 2 ou 3 par an. Des folles certainement, elles ne passaient pas à la vente, mais dans la gamelle. :crying:/>

#67 L'utilisateur est hors-ligne   perdros76 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 1 567
  • Inscrit(e) : 31-janvier 10
  • Gender:Male

Posté 26 avril 2010, 15:19

Voir le messagetanga, le 25 avril 2010, 12:48 , dit :

Non non, ce n'est pas moi mais la hyène qui fricote avec les morues.
Dans le golfe, perso, je devais en pêcher 2 ou 3 par an. Des folles certainement, elles ne passaient pas à la vente, mais dans la gamelle. :D/>


je l'avais bien compris
je vous invite sur le chemin de la supertition

le l.........n du ******
c'est bien connu la plus part des capitaines de peche,sont superstitieux.
j'ai entendu dire que certains ne voulaient meme pas de cette bete a bord de leur bateau
meme dans les frigos,(remplacer cette nourriture par de la morue me semble une injustice.)
mais dieu a dit dieu aurra,n'est il pas le seul maitre a bord.

surtout quand il s'agit de la bestiole aux grandes oreilles.(si vous employer le nom,pendant
la peche,des avaries de chaluts ou autres vont arriver.bien sur on y fait attention,
(mais il n'y a qu'une chance sur deux que ça arrive)

sur le *******on avait un lapin blanc dans le poste avant,un copain l'avait embarqué,pour
lui faire sa fete au cours du voyage,et cette bestiole restait bien caché a la vue des officiers
lorsqu'un jour d'été mon copain avait pris le lapin au réfectoire et l'avait oublié en partant
pour l'avant.il n'avait été vu du capitaine,puisqu'on passait dessous le pont couvert,pour aller manger.

mais au virage le lapin est sorti du refectoire,peut etre par le bruit du treuil qui enroulait les funes
mais il c'est retrouvé devant le treuil supérieur,celui qui sert a virer le cul du chalut,et a entrepris de se promener.
de suite TI.GAO (le capt)l'a aperçu l'a regardé d'un mauvais oeil.on a virer le chalut tout
c'est tres bien passé,pas de casse,mais du poisson en grosse quantité,alors que les traits d'avant
il y avait le juste le minimum.
une fois refiler le chalut ti gao est venu voir le lapin,a demandé a qui il était!!!
oh surprise,il l'a caressé donné l'autorisation pour que le lapin se promene sur le pont couvert
hélas un jour le lapin a disparu,on l'a cherché,il etait tombé par la chaine du treuil,celle qui reliait le treul a funes
en dessous,il s'était étouffé dans la graisse ,mais le voyage c'est tres bien fini
a croire ou pas(voir si l'RAM s'en souvient) .mais se fut un voyage avec les cales pleine
et une année avec le ruban bleu,battant le marie de grace avec un classic le JUPITER

alors le L.P...n oui ou non

#68 L'utilisateur est hors-ligne   tanga 

  • Pipelette extra confirmée
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 7 509
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Location:Fécamp

Posté 26 avril 2010, 16:21

Moi j'ai eu l'occasion de naviguer avec des supersticieux, une fois, ç'est sorti de ma bouche, ben le patron carrément voulait me casser la G... Jamais plus je n'ai prononcé ce mot terrible. Sauf pollop pollop.
Pis un jour j'étais patron, je commandais le Tango, (navire similaire au Summum), mais une coulée comme le Mill PAT. Le mousse avait été aux course, et voulant faire plaisir, avait pris de cette bestiole pour changer... Moi je n'avais pas vu, mais le bosco en cale oui. Ben je ne savais pas que çà volait...

#69 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 349
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 26 avril 2010, 18:21

moi je n etais pas sur ce bateau , mais cela avait fait le tour de tous les navires ..... :D/> :D/>
a bord du St PASCAL un matelot(de l amont) avait embarqué un magnifique paté , le patron de l epoque ,LE GAULOIS , pour ne pas le nommer , c etait regalé ...

apres renseignement sur ce ce qu etait ce paté , il appris la terrible nouvelle , que c etait du BIGRI .... :D/> rage folle ! :D/> hottt/> :(/>
il fonça le long du bord pour se faire vomir , choppa le plat de paté qui suivi le petit renard dans la marre a LEVACHER ......

et le matelot echappa de peu a la valise !! :D/>

#70 L'utilisateur est hors-ligne   tanga 

  • Pipelette extra confirmée
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 7 509
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Location:Fécamp

Posté 26 avril 2010, 19:00

Une autre marée, où des farceurs m'avait placé en tête de mat, un pollop pollop ... Je m'en suis rendu compte 4 jrs aprés, le farceur me l'avait annoncé par VHF.
Ben il est resté la haut toute la marée, et j'étais rentré avec une pêche normale sans aucun incident.
Et merde à ceux qui l'ont foutu en l'air, pour me déclarer la guerre... :D/>

#71 L'utilisateur est hors-ligne   perdros76 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 1 567
  • Inscrit(e) : 31-janvier 10
  • Gender:Male

Posté 28 avril 2010, 16:14

Voir le messagetanga, le 26 avril 2010, 19:00 , dit :

Une autre marée, où des farceurs m'avait placé en tête de mat, un pollop pollop ... Je m'en suis rendu compte 4 jrs aprés, le farceur me l'avait annoncé par VHF.
Ben il est resté la haut toute la marée, et j'étais rentré avec une pêche normale sans aucun incident.
Et merde à ceux qui l'ont foutu en l'air, pour me déclarer la guerre... ;)/>



jeune ,l'eau m'étais interdit.pour passer mon droit a la navigation,il me fallait le brevet de 100 metres.
a l'école des mousses, on faisait les entrainements nautiques sur la plage dans l'eau de mer,ou pour les autres
comme moi en picine.il y avait une petite picine qui était elle aussi le long des galets a fécamp,en entrée de plage,
pas bien grande 25m sur 15 peut etre. j'ai réussi a l'avoir ce satané 100m mais avec beaucoup de mal;
peut etre bien ,aider par le prof .j'avais peur de l'eau,moi descendant de marins.quelle blague.
j'habitait dieppe quand j'avais 4 ans ,et mon pere s'est perdu en mer avec sa petite caique,il s'et renverssé
dans le mauvais temps,en pechant le bar sur les roches de l'ailly.mon pere et quatre marins n'en sont pas revenus.
on m'a expliqué que ma phobie devait venir de ça.cela ne ma pas empéché de naviguer.la peur de l'eau ne ma jamais quitté
.a l'eau,j'y faisais attention tout en étant a 80 % du temps dessus,cela ne m'inquietais guère.


la mer mon métier l'eau ma hantise

une fois quand je naviguais sur l'anne mariereine, (alain marie fc 38m ) en rentrant d'une marrée de 12 jours,on etais en attente devant marseille et l'équipage se baignait,avec deux jeunes filles qui avait fait le voyage avec nous.tout le monde pataugeaient et moi comme un con
j'etais au carniau (une des fenetres de la passerelle) a regarder tous ce beau monde.a force de demandes et de supplications
de ces jeunes filles ,mal m'en pris.je suis aller sur l'avant,et sans réfléchir j'ai plongé,ou plutot fais le malin. heuresement qu'il y avait du monde autour de moi.je suis resté dans les gattes plus d'une journée,presqu'a rendre l'ame.
les filles m'on expliquées quelles croyaient que je faisais le singe,alors elle atendaient,et moi je me noyais
mais moise fut sauvé des eaux.j'ai eu droit a ce surnon aussi plusieurs fois.
me retrouver dans l'eau, cela c'est reproduit 2 fois depuis ,

je vous raconte tout ça, je vous ennuis peut etre un peut

alors a vous,avez vous connu des marins qui avaient comme moi peur de l'eau
merci

#72 Invité_RAM_*

  • Groupe : Passager

Posté 28 avril 2010, 16:33

SALUT PERDROS

moi j ' en ai connu un un matelot il avait peur surtout de l ' eau dans le ricard ;)/>

#73 L'utilisateur est hors-ligne   tanga 

  • Pipelette extra confirmée
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 7 509
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Location:Fécamp

Posté 28 avril 2010, 16:37

Evidemment que cette peur de l'eau est compréhensible.
Tu ne nous ennuis pas du tout avec tes histoires, elles sont vraies, vécues, chacun parmis nous, retrouve des situations identiques.
Le bosco avec qui j'ai navigué pendant 11 ans, il y a d'autres liens autres que le travail tu peux bien t'en douter ...
Ben il ne savait pas nager, c'était pourtant un sacré marin, et avec çà, une peur bleue de la flotte. Il ne se baignait jamais, même à terre à la plage.
Une barque, jamais il n'aurait embarqué. ;)/>
Chaque marin avait son surnom... Au début, pour moi, c'était double mètre, aprés mangeur de pignes, et mes deux ou trois dernières années, "Cousteau". Suite aux premières grandes manifs. ( Epoque du parlement de Rennes ).

#74 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 349
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 28 avril 2010, 17:39

pour les ceusses qui sont septiques avec les poloppes ; je vais vous en narrer une ...
c etait au mois d octobre , ou novembre 1957 , TI TOM avait pris une marée , et c est un patron de boulogne qui fit le remplacement ..;route UTSIRE , par les 59 ou 60 , route mauvais temps , arrive en peche , temps dur , mais on file ..;premier trait au bout de deux heures , v'la t y pas qu on vire un grand polope en tôle, que L'ASIE ,un vieux vapeur avait eu en tete de mat ...je vous explique pas la gueule de l equipage leraleur/> gerberr/> leraleur/>
v la le bazard , qui arrive dans le coqueron arriere ...... ;)/> refile , malgré la tendance a fraichir ...patatra , croche , perdu chalut et les planches ..... leraleur/>

le polope en tôle est reparti illico vers les profondeurs marines ! gerberr/>
en cape , et a remonter un chalut et parer les planches , galere ...
fraichissant toujours , au final avec la route 17 jours de cape ....17 tonnes a bord ...pratiquement plus de vivres ....plus de patates , ...plus de tabac ...et plus de pinard ..... gerberr/> et je vous parle pas du moral a bord ....
le patron voulu une nouvelle fois forcer le temps la derniere journée pour dire on va pas rentrer sans rien ...........;;et ben le deuxieme chalut et une planche sont restés au fond , on est rentré en caboteur ........;

#75 L'utilisateur est hors-ligne   tanga 

  • Pipelette extra confirmée
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 7 509
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Location:Fécamp

Posté 28 avril 2010, 18:05

Ce n'est peut être pas le "grandes oreilles", mais Utsire est quand même le départ du plateau continental Européen. Donc des fonds accidentés, et avec du mauvais temps, ben peut être que la bestiole n'y est pour rien... Ceci dit je n'irai pas contredire .... ;)/>

#76 L'utilisateur est hors-ligne   perdros76 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 1 567
  • Inscrit(e) : 31-janvier 10
  • Gender:Male

Posté 28 avril 2010, 21:18

Voir le messagetanga, le 28 avril 2010, 18:05 , dit :

Ce n'est peut être pas le "grandes oreilles", mais Utsire est quand même le départ du plateau continental Européen. Donc des fonds accidentés, et avec du mauvais temps, ben peut être que la bestiole n'y est pour rien... Ceci dit je n'irai pas contredire .... ;)/>


salut a vous tous (salut l'ram)

juste quelques superstitions

Image IPB

#77 L'utilisateur est hors-ligne   tanga 

  • Pipelette extra confirmée
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 7 509
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Location:Fécamp

Posté 28 avril 2010, 21:28

Heu ! Les cheveux, ben au thon, mes cheveux étaient coupés en mer... Il n'est jamais rien arrivé ... Pis t'as oublié le curé qui porte malheur... Cà j'veux bien le croire ... On dit robe noire ... ;)/>

#78 L'utilisateur est hors-ligne   l'ramendeux 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 11 297
  • Inscrit(e) : 21-novembre 04
  • Gender:Male
  • Location:né a FECAMP

Posté 28 avril 2010, 21:40

ON DISAIT AUSSI maree de cochon maree de guignon

oui PERDROS je me rappelle du lapin blanc a bord du JUPIT il me reste encore un peu de memoire

je me demande si le lapin n ' etait pas a gerard POCHET

moi pratiquement j ' ai toujours su qu ' il y avait un lapin a bord j ' allais quand meme assez souvent dans les postes

je crois que c ' etait l ' annee 68 c ' est vrai que cette annee la on avait cartonné

les annees suivantes ont ete plus dures

peut etre aurons nous un jour l ' occasion de parler de tout cela devant un bon verre de pistouille

#79 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 349
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 28 avril 2010, 22:13

j aime bien parler de pistouille ......... leraleur/> leraleur/> leraleur/> ;)/>

#80 L'utilisateur est hors-ligne   Morphéus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 8 288
  • Inscrit(e) : 08-février 06
  • Gender:Female
  • Location:fécamp

Posté 28 avril 2010, 22:54

c'est sympa ça, leraleur/>
je connaissais pas toute ces superstition ;)/>

#81 L'utilisateur est hors-ligne   l'ramendeux 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 11 297
  • Inscrit(e) : 21-novembre 04
  • Gender:Male
  • Location:né a FECAMP

Posté 30 avril 2010, 09:45

on disait aussi que les femmes sur les navires portaient la poisse :D/>

#82 L'utilisateur est hors-ligne   Morphéus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 8 288
  • Inscrit(e) : 08-février 06
  • Gender:Female
  • Location:fécamp

Posté 30 avril 2010, 09:52

et pourquoi ça ??? :D/>

en ce qui concerne celle de l'appel du marin
je confirme :D/>

j'ai un ami qui travaille sur un bateau (il se reconnaitra:))
pour sa faite , je lui passe un coup de téléphone alors qu'il était a bord
c'est son chef qui me réponds qu'il y fera la commission parce qu'il est occupé
le soir une connaissance en commun, m'apprends qu'il est a l'hôpital
il c'était blessé aux pieds très gravement.
depuis il va beaucoup mieux je vous rassure

#83 L'utilisateur est hors-ligne   perdros76 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 1 567
  • Inscrit(e) : 31-janvier 10
  • Gender:Male

Posté 30 avril 2010, 16:40

Voir le messagel, le 28 avril 2010, 22:13 , dit :

j aime bien parler de pistouille ......... lala/> lala/> :D/> :D/>



salut l'ram,heureux de te relire,le bout appartient avant tout aux anciens alors tu vois
c'est ma conviction perso ,vous menés la barque alors bon cap

a toi morphéus,mais les superstitions ne sont faites que par ce qui y croient,il n'y a qu'une chance sur deux que sa arrive

a toi tanga nous aussi les cheveux on se les coupais a la mer ,mais je me souviens d'un jeune avant d'aller a st jean
il voulait une coupe a la d'johnny h. et mon cousin lui avait litéralement rasé l'bol,c'était encore surl'jup

a toi l'trou au quin j'aime la bistouille aussi,mais le toubib c'est mis en la bouteille et moi.

sur le bois rosé ,privé de vin ,de bierre, de gniole, on avait entamé le metre en bois de deux centimetres,et on avait piqué 3litres de ce
breuvage.etant donné que le metre ne sortait jamais du baril pour voir la quantité restante,jusqu'au jour OU§

salut a tous encore une ou deux que je vous est dégoté

le CORBEAU
Si un corbeau proche du bord de mer croasse pendant la nuit ou au petit matin, c'est le présage d'une tempête.
le PERROQUET
Beaucoup de pirates et corsaires portaient des perroquets sur leur épaule. Le perroquet est vraiment utile !
Il a le don de la parole, de reproduire la musique et les chansons, il peut prédire les changements météorologiques.
S'il se lisse les plumes, c'est signe d'orage ; s'il parle sans cesse ou s'agite pendant la nuit, c'est signe d'un temps
incertain. Tuer un perroquet porte malheur.
la COQUE
Lors de la construction d'un bateau, dès que la coque est terminée, il est d'usage en Bretagne de l'asperger d'eau
de mer en abondance pour l'habituer au futur milieu qui sera le sien. Ces gestes sont accompagnés de prières
et de voeux.
la FIGURE DE PROUE
Les figures de proue de bois sculpté et peints qui ornent l'avant des grands vaisseaux sont une puissante protection
symbolique.Il s'agissait rarement de divinités masculines telles que Triton ou Poséidon, ou encore des animaux,
mais souvent des femmes ou des sirènes. Ces formes féminines étaient un hommage aux dieux de la mer.
Peut être aussi qu'étant femmes et portant malheur, elles étaient utilisées en proue pour effrayer les mauvais
esprits de la mer.
le CHAMPAGNE
Il y a fort longtemps, tout bateau devant affronter l'océan était consacré à un sacrifice du sang d'une victime
étalée sur la proue afin de s'attirer les bonnes grâces des divinités.
Plus tard, on passa plutôt à la libation de vin, ce qui était moins cruel. La tradition était de baptiser un bateau
avant son départ en mer sinon il devrait essuyer des tempêtes, se confronter à des monstres marins, avaries,
etc. Et enfin, jusqu'à aujourd'hui, on utilise le champagne.
La méthode utilisée est de lancer vigoureusement une bouteille de champagne contre la coque.
Si la bouteille ne casse pas du premier coup, c'est un très mauvais présage pour le bateau.
Depuis quelques temps donc, la bouteille est légèrement sciée de manière à ce qu'elle casse plus facilement.
Plus le bruit de l'explosion de la bouteille est violent, meilleur c'est ! Les démons s'éloignent à coup sûr.
l'AVOCAT
L'avocat n'est pas le bienvenu sur un navire, il peut mener les embrouilles dans l'équipage. Sa longue toge noire
pouvait aussi faire penser au curé ou à la femme.
l'IDIOT
Le pêcheur qui croise un boiteux ou un bigleux préfèrera éviter de prendre la mer. En revanche, s'il croise un idiot,
la pêche risque d'être très fructueuse.
la FEMME
La présence d'une femme à bord porte malheur. Pourquoi ?
Les marins vivaient pendant de longs mois dans une intense frustration physique et sentimentale. Une femme
circulant au milieu de l'équipage ne pouvait qu'alimenter passions, jalousies, querelles, mais aussi les tentatives
de viol. Sachant les marins très supersticieux, il a fallu simplement laisser se répandre une réputation de
porte-malheur concernant la femme pour éviter ces désagréments.
la MARRAINE
La marraine est la femme qui préside au lancement d'un navire. Le choix de la marraine est soigneusement fait.
Elle doit être vigoureuse pour être capable de casser la bouteille d'un seul coup, elle ne doit pas être enceinte
ni mariée sinon le bateau pourrait sombrer.
le PRETRE
Le prêtre est vêtu de noir (couleur néfaste) et porte une soutane (qui est presque une robe que porte une femme)
signifiant qu'il est indésirable et interdit sur un bateau.
Les marins évitent de prononcer le mot prêtre et par extension, les mots moine, chapelle, église, curé, presbytère, etc.
Ces mots sont remplacés par le mot «cabestan».
l'EMERAUDE
L'émeraude est une pierre précieuse très bénéfique, c'est la pierre de l'espérance, de la jeunesse et de la vitalité.
Cette pierre était utile aux marins, bien que rare, mais elle écartait les tempêtes et dangers.
l'OR
La boucle d'oreille du marin doit être en or, ce qui a des vertus protrectrices que les autres matériaux n'ont pas.
L'or guérit la vue et prévient des maladies des yeux.
le RUBIS
Le rubis met le marin à l'abri de la noyade.
le BOL
Les anglais qui ont leur bol de petit déjeûner retourné y voient le présage de leur quille de bateau en l'air.
Certains tire-au-flanc ont retournés leur bol discrètement pour prétendre qu'il allaient porter malheur au navire afin de s'épargner un long voyage.
les BOTTES
Si un marin demande à ce qu'on lui ramène ses bottes et que la personne qui les lui apporte les transporte sur l'épaule, le marin ne partira pas en mer.
le BOUCHON
Pour faire une bonne pêche, le marin fait une entaille sur un bouchon de son filet et y glisse une pièce de monnaie.
les BOUCLES D'OREILLES
Les marins portent des boucles d'oreilles depuis fort longtemps. Celles-ci sont sujettes à de nombreux symboles :
Depuis l'antiquité, porter un anneau d'or à l'oreille préserve de la noyade et des naufrages.
Le marin doit obligatoirement se percer l'oreille et ne pas utiliser des boucles à pinces. Le trou dans le lobe procure
une bonne vue et éloigne les maux ophtalmiques. Le marin aura une assez bonne vue pour repérer de loin
des écueils, navires ennemis, etc.
L'anneau d'or à l'oreille est aussi un trésor pour le marin, principalement destiné au curé pour payer ses obsèques
si le marin venait à mourir loin de son pays.
La boucle d'oreille était le symbole des fiançailles entre le marin et la mer.
Enfin, la boucle d'oreille était souvent portée par le marin seulement lorsqu'il avait réussi à franchir le Cap Horn, ce qui correspondait à un vrai trophée pour lui.
la BOUGIE
Selon des croyances anglaises, si une bougie a une flamme bleutée, c'est le présage de mort en mer. On fera en sorte qu'une bougie ne brûle pas jusqu'au bout pour ainsi préserver la vie d'un marin.
la BOUSSOLE
Les boussoles s'affolent lorsque les femmes ont leurs règles ; c'est surement l'un des éléments qui fait que la femme est indésirable sur un bateau.
les JEUX DE CARTES
Les jeux de cartes sont interdit à bord des navires car ils crééent des bagares, mais aussi intempéries et malchance.
Christophe Colomb a dû jeter à la mer son jeu de cartes durant sa quête sur la route des Indes car la mer
était démontée et les vents en rafales. Les éléments se sont calmés à la suite de son geste.
les CHAUSSURES
En Angleterre, jeter des vieilles chaussures vers un bateau quittant le port est bon présage.
En France, cela empêche le bateau de revenir...
le COUTEAU
Tout objet en fer est le bienvenu à bord, et le couteau possède une charge de porte-bonheur.
Les anglais plantaient un couteau dans le grand mât.
le FER A CHEVAL
Le fer à cheval porte-bonheur, surtout s'il est trouvé par un quelconque hasard. Les marins écossais fixaient sur
le grant mât un fer à cheval pour apaiser les tempêtes et éviter la guigne.
le POMPON
Le béret des marins de la Marine Nationale porte un pompon rouge que tout le monde peut toucher avec l'index
gauche, pour acquérir 24 heures de chance, à condition que le marin se s'en aperçoive pas.
Si le marin se rend compte qu'une fille a réussi à toucher son pompon, il lui réclame un baiser en gage.
Si dans une même journée, on arrive à toucher 3 pompons, cela équivaut à 3 semaines de chance.
le SEAU
Le seau est très utile à bord, et si on le perds, c'est signe de mauvais présage. Les marins anglais ne s'assieds pas
sur un seau renversé, ça porte malheur.
l'ALGUE
L'algue a des vertues de guérison telles que les brûlures, fièvres, morsures, etc.
L'algue Varech (ou Goémon) rend intelligent et protège de la foudre, voila pourquoi les marins en ornaient les
parois de leur bâtiment.
l'AIL
Depuis l'antiquité, l'ail est utilisé pour éloigner la malchance. Il éloigne les tempêtes et les monstres aquatiques.
Il donne du courage, de la force et se débarrasse des vermines.
les FLEURS COUPEES
Les fleurs sont utilisées à l'élaboration des couronnes funéraires et sont jetées à la mer lors du décès d'un marin.
Il est souvent déconseillé d'en amener sur un bateau au risque de "provoquer" la disparition du marin lors de son prochain voyage.
l'ÂME
Les marins sont convaincus que le bateau est doté d'une âme.
Les anglais ont pour habitude dans leur propre langue de ne pas donner de masculin ni féminin pour des objets inanimés, or,
pour les bateaux, ils disent "he" ou "she", comme d'une personne humaine.
l'ARGENT
Tout bateau d'époque a sous son grand mât une pièce d'or, ce qui a pour but d'éloigner la malchance et les emcombres.
Il était courant de jeter une pièce d'argent avant tout grand voyage afin de s'attirer les grâces de l'océan.
Cette pratique était aussi utilisée en cas de calme plat, ce qui permettait de faire revenir le vent.
CHANDELEUR
Il est de mauvais présage de commencer un voyage le 2 février, jour de la Chandeleur.
CHANTS
Les marins du Cap-Hornier chantaient à pleine voix au labeur, craignant d'entendre un chant autant redouté
que délicieux : celui des sirènes qui cherchaient à les attirer dans les entrailles de l'océan.
le mois de DECEMBRE
Il n'est pas recommandé de prendre la mer le 28 décembre, fête des Saints-Innocents. Le 31 décembre, jour de
la Saint-Sylvestre, n'est pas propice non plus, les cloches sonnent aux églises des villes englouties
et les noyés processionnent à la surface de la mer.
le DOIGT
Montrer du doigt un bateau qui quitte le port, c'est le condamner à un naufrage certain.
JURON
On ne jure pas à bord d'un navire, ca porte malheur aux pêcheurs, le poisson fuit.
MARDI et VENDREDI
Le Mardi et le Vendredi sont des jours détestés par les pêcheurs. Les risques d'intempéries et de naufrages
sont grands. De nombreux capitaines préfèrent retarder un départ et partir le dimanche.
les TATOUAGES
Le tatouage est une protection puissante que portaient à l'origine les mauvais garçons ou les marins.
Les marins se bardaient de tatouages, surtout sur les parties faibles telles que le coeur, et sur le bras, signe de puissance.
En angleterre les marins se faisaient tatouer un crucifix sur le dos afin de décourager le contremaître de les frapper
trop forts lors de châtiments corporels.

"Le Petit Dictionnaire des Superstitions de Marins"
Batrice Bottet

#84 L'utilisateur est hors-ligne   l'ramendeux 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 11 297
  • Inscrit(e) : 21-novembre 04
  • Gender:Male
  • Location:né a FECAMP

Posté 30 avril 2010, 17:12

a toi tanga nous aussi les cheveux on se les coupais a la mer ,mais je me souviens d'un jeune avant d'aller a st jean
il voulait une coupe a la d'johnny h. et mon cousin lui avait litéralement rasé l'bol,c'était encore surl'jup

ça je me rappelle tous les tours de con de ton cousin :D/> exemple les mitaines fourrées a la :D/>

j ' ai pas toujours ete d ' accord avec lui il a fallut qu ' il prenne un coup d ' opinel dans la cuisse pour etre plus sage

apres j ' ai navigue avec lui sur le karyann il etait de mon cote aux grages avec lui pas de mal a pousser les cailloux ni a pommeiller les grages

de l ' autre cote c ' etait costaud aussi avec BELLABED ET ROBERD DEGREMOND

si tu as l ' occasion de voir CHRISTIAN FAIS LUI BIEN LE BONJOUR IL Y A BIEN LONGTEMPS QUE JE L ' AI VU

#85 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 349
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 30 avril 2010, 17:20

Voir le messagel, le 30 avril 2010, 17:12 , dit :



si tu as l ' occasion de voir CHRISTIAN FAIS LUI BIEN LE BONJOUR IL Y A BIEN LONGTEMPS QUE JE L ' AI VU


meme qu il s en porte pas plus mal ..........;; :D/> :D/> lala/> :hmm:/> lala/>

#86 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 349
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 30 avril 2010, 18:11

Voir le messageperdros76, le 30 avril 2010, 16:40 , dit :


le mois de DECEMBRE
Il n'est pas recommandé de prendre la mer le 28 décembre, fête des Saints-Innocents. Le 31 décembre, jour de
la Saint-Sylvestre, n'est pas propice non plus, les cloches sonnent aux églises des villes englouties
et les noyés processionnent à la surface de la mer.



lala/> :hmm:/> je suis toujours aller a la mer le premier janvier(sauf mauvais temps , bien sûr ) .....NOEL a terre , mais après pas de molesse ...

sortie filé le 31 decembre 1988 , virage le un janvier 1989 , les matelots tiraient un peu la gueule , je vous mets juste la feuille de vente du 2 janvier ....ça se passe de commentaires :D/> lala/>

mais le pire , c est que le 2 janvier , peche quasiment nulle , le poisson disparu :D/>

j ai juste dit aux gars : vous avez vu ?, c est pas le long du quai que ça se gagne ! le sourire etait revenu lala/>


Image IPB

#87 L'utilisateur est hors-ligne   Vincent76 

  • Matelot leger
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 135
  • Inscrit(e) : 31-mars 10

Posté 30 avril 2010, 21:42

:D/> :D/> lala/>

#88 L'utilisateur est hors-ligne   Forcibleman 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 2 678
  • Inscrit(e) : 07-février 09
  • Gender:Male
  • Location:Albi

Posté 01 mai 2010, 13:23

J'ai connu un patron dieppois qui ne voulait pas embarquer, par superstition, du fromage de Neuchatel à cause de la paille, mais je ne sais pas d'où vient cette crainte.

#89 L'utilisateur est hors-ligne   perdros76 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 1 567
  • Inscrit(e) : 31-janvier 10
  • Gender:Male

Posté 01 mai 2010, 18:55

Voir le messageForcibleman, le 01 mai 2010, 13:23 , dit :

J'ai connu un patron dieppois qui ne voulait pas embarquer, par superstition, du fromage de Neuchatel à cause de la paille, mais je ne sais pas d'où vient cette crainte.


j'ai trouvé que cela
Jadis, on festoyait sur des pailles et jonchées. Vous rencontrez deux pailles en croix sur votre chemin ? C'est une invitation à retourner sur vos pas. Vous passez outre. Gare qu'une autre croix se dresse bientôt sur une tombe que vous devinez. Gare encore si une botte de paille tombe du grenier sans raison suffisante. Pensez donc ! Les morts sont couchés sur la paille. Et gare si un brin de paille tombe sur le dos d'une poule qui l'emporte sans y faire attention. Et si la paille porte épi, bientôt on emportera un jeune homme au cimetière.

Vous rencontrez deux pailles en croix sur votre chemin ? C'est une invitation à retourner sur vos pas.
la plus vraisemblable pour moi.les pailles croisées

le jup et le gasoil 1967
mon premier voyage sur le jupiter,jeune mousse dans ma deuxieme année,j'étais malade en sortant de fécamp.
le pont etait mouillé de gasoil,et ça puais tres fort surtout ça glissais.le chef saleur nous demanda a nous les mousses
de répendre du gros sel sur le pont.il nous donna un seau de sel,mais cela ne suffit pas,alors on ouvrit le capot
de cale et je suis descendu pour aller chercher un seau de sel.pendant que le sel remontait ma curiosité ma poussée a
regarder cette montagne de sel,et jeter un oeil dans l'autre cale,par la lucarne de haut de cloison,
si bien que je me suis retrouvé enfermé dans cette maudite cale. quelques instants plus tard je me suis retrouvé
enfermé .l'anxiété ,le froid m'ont envahis je suis remonté a l'échelle,j'ai tapé au panneau ,mais plus rien,
personne ne m'a entendu.je n'avais plus qu'a attendre que l'on veuille bien m'ouvrir
il y avait des rouleaux de prélat (toile qui sert a recouvrir une rangée de morues salee) j'en ai pris un et d'un
poteau a l'autre ,je me suis fais un hamac. je me suis endormis,j'ai bien dormis meme,sans m'occuper du temps
qui passe. réveillé par le bruit du capot qui s'ouvrait,et la voie des matelots qui criaient..il est la....il est la.
sitot remonté on me dis qu'il fallait que je grimpe a la passerelle voir le capitaine.
arrivé la haut tout le monde avaient les sangs retournés.le capitaine etait en colère il m'engueula,puis me demanda
comment cela avait pu se produire ,que le jupiter avait fait demi-tour depuis une bonne heure,et qu'on me cherchais depuis 5 a 6 heures.
la détente revint dans la timonerie.confus j'appris que ti gao le daron avait perdu un jeune marin l'année derniere ,que
cet homme n'allait pas bien dans sa tete,et apres avoir été appelé a la passerelle,c'était jeté du haut de celle ci.
il était alors le plus jeune capitaine , dans sa 25 année avait en commandement la belle normandie et que celle ci avait commencé par un drame.
tout cette histoire fut vite oublié.
je suis resté avec lui deux années

#90 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 349
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 02 mai 2010, 17:49

ce matin , je prenais le café avec un vieux houan (encore plus houan que le RAM , c est peu dire :zesaispo:/> lala/> )...il m a raconté une anecdote que voici :

il etait mecanicien sur L'EMMANUELLA ", et debut 51 , le chef mecano du "DUC DE NORMANDIE " en panne de mecanicien , lui demande pour embarquer avec lui , ma foi , un bateau moderne n etant pas pour lui deplaire , il va voir l armateur et lui dit qu il veux partir sur le DUC.....

l armateur Mr LEDUN , pour ne pas le nommer , lui signifia qu il avait besoin de lui sur l 'EMMANUELLA , et que s il acceptait , il n embarquera plus jamais sur ses bateaux ..

fort de ce nom recevoir , il resta sur l EMMANUELLA ........vous connaissez la funeste suite ..sans le vouloir l armateur lui a sauvé la vie ... diablee/> diablee/>

  • (9 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)