forum du boutmenteux à Fécamp: Réponse dans Rue Louis Caron - forum du boutmenteux à Fécamp

Aller au contenu


En réponse à Rue Louis Caron

Saisir un nom

  • Votre code de sécurité unique

Message

Options

Options du message


Icône du message

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   [ Aucun ]

  ou Annuler


Résumé du sujet

Rozaliafup

Posté 11 septembre 2017, 07:03

Javais diffuse aupres de mes amies qui habitent rue Barthou et rue Saint Helier au cas ou. Je vais les prevenir

labricole 

Posté 03 décembre 2015, 13:06

oui années 50 debut 60

car la maison se trouve a quelques pas de chez mes parents

qui eux se sont installé en 72 dans cette rue

et a cette epoque c'etait deja l' habitation de mr mazire ou bazire son premon je ne le connaît pas a l'époque on appelait les anciens monsieur

mes parents le connaissent peut etre

ancien déporté qui a survecu au camps un homme tres tres gentil qui est décédé avant 2000 (a confirmé la date du deces )

sa fille habitait rue rené coty

l'trou au quin 

Posté 03 décembre 2015, 09:48

Voir le messagelabricole, le 02 décembre 2015, 20:32 , dit :

j'ai vu le sujet par hasard en cherchant autre chose

n'en deplaise oui il y a bien eut une droguerie rue louis caron

elle etait tenu dans les années soixante

entre le petit louvre et le photographe

au 18 de la rue

EXACT ...JE M'EN SOUVIENS !! mais je dirais avant 60 (peut etre ???) :hmm:

labricole 

Posté 02 décembre 2015, 20:32

j'ai vu le sujet par hasard en cherchant autre chose

n'en deplaise oui il y a bien eut une droguerie rue louis caron

elle etait tenu dans les années soixante

entre le petit louvre et le photographe

au 18 de la rue

Forcibleman 

Posté 21 avril 2012, 13:37

Henri Burel habitait la maison de gauche. C'était un peintre, et aussi le frère de Fernand Burel. Ils étaient les frères de la société PBF: Prentout & Burel frères qui commercialisait ses produits sous le nom de FILEXTRA.

Morphéus 

Posté 20 avril 2012, 21:56

si je ne m'abuse, la maison de droite est toujours debout.

Procyon 

Posté 20 avril 2012, 19:23

"Rue Tendant de la porte d'Aval au Marché", puis rue aux Juifs jusqu'en 1871, la rue des Bains est prolongée de la rue de la Plage au boulevard des Bains en mars 1874.
En 1929, elle prendra le nom de Louis Caron, maire de 1925 à 1928. Peu de rue ont autant changé de dénomination.
Le nom de rue des Bains marquait l'extension que prenait chaque l'établissement balnéaire; bien que cette voie n’accédât pas directement à la plage et aboutît seulement
à la rue des Corderies; mais en 1874 disparut cette anomalie, la municipalité ayant voté l'expropriation des constructions genantes

Image IPB

l'ramendeux 

Posté 17 avril 2012, 08:05

bonjour ORKA je n ' ai jamais eu de commerce rue LOUIS CARRON j ' etais marin pecheur

donc a part les voisins qui m ' entouraient je connaissais personne

par contre il me semble avoir travaillé a la bordee avec un monsieur LECLER a la havraise

orka76 

Posté 16 avril 2012, 16:32

Slt l'ramendeux, si tu as vécu rue Louis Caron, tu as dû sûrement connaître mes parents (n°11 de cette rue!) Mr et Mme LECLERC (ma mére tenait un hôtel meublé).
merci de m'indiquer quel commerce tu tenais (je te connais peut-être)!!!

TITI 2A 

Posté 16 avril 2012, 13:20

Il y avait le coiffeur aussi. Sa femme avait une boutique rue d'Etretat.

Voir le sujet complet (ouvre une nouvelle fenêtre)