forum du boutmenteux à Fécamp: Accident Et Incident Nucleaire - forum du boutmenteux à Fécamp

Aller au contenu

  • (5 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Accident Et Incident Nucleaire tout accident et incident dans le monde

#61 L'utilisateur est hors-ligne   larus 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 2 300
  • Inscrit(e) : 30-janvier 09
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 02 décembre 2011, 10:15

La centrale nucléaire de Paluel contrôlée par surprise en pleine nuit

15 contributions
Publié le jeudi 01 décembre 2011 à 15H58, Paris Normandie

Nucléaire. La centrale de Paluel (Seine-Maritime) a fait l'objet d'un contrôle surprise en pleine nuit.

function changeImage(s, c, l) { document.images.visuel.src = '/images/empty.gif'; document.images.visuel.src = s; if($("#credits").length > 0){ document.getElementById("credits").innerHTML = " " + c + " "; } document.getElementById("legende").innerHTML = " " + l + " "; } var source = new Array(); var credit = new Array(); var legende = new Array();

Le site nucléaire de Paluel en Seine-Maritime a fait l'objet d'une visite "inopinée" de parlementaires afin de vérifier les procédures de sécurité

Documentation foisonnante et parfois erronée, clef du tableau électrique indisponible car en commande: une visite inopinée de parlementaires dans deux centrales nucléaires pour des exercices d'urgence n'a rien dévoilé d'alarmant mais donné lieu à des "situations parfois burlesques".

Les exploitants sont animés par "un haut de degré de responsabilité" a souligné d'entrée Claude Birraux, président de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst), avant de détailler les péripéties de sa visite nocturne dans la centrale de Paluel (Seine-Maritime).

Les responsables de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui l'accompagnaient mercredi soir y ont simulé "une perte totale des alimentations électriques" et du diesel de secours du réacteur numéro 1 qui nécessitait son branchement sur la tranche numéro 2 pour rétablir l'alimentation en énergie.

Un cas de figure similaire à celui qui a provoqué l'accident dans la centrale japonaise de Fukushima le 11 mars dernier.

L'alerte fictive est lancée à 22h00 et les agents d'astreinte arrivent sur place rapidement pour préparer ce raccordement électrique, une opération qualifiée d'"exotique" par EDF, a rapporté M. Birraux jeudi lors d'une conférence de presse.

Les déconvenues s'enchaînent : à 23 h 30, les agents annoncent qu'une clef nécessaire pour ouvrir un panneau d'alimentation électrique est actuellement "en commande" et n'est pas disponible sur le site... A 00h00, l'équipe arrive dans le local électrique de la tranche 1 "mais les indications du document de procédure ne correspondent pas au panneau électrique" qu'ils y trouvent.


"Le local non plus n'est pas numéroté"

"Il y a un doute : les clefs sur le panneau sont-elles mal étiquetées ou bien sommes-nous dans le mauvais local ? Le local non plus n'est pas numéroté", ce qui ne facilite pas la manoeuvre, poursuit le député.

Il faudra "plusieurs allers et retours" entre la tranche 1 et la tranche 2 pour que les agents de la centrale découvrent qu'une partie des instructions qu'ils ont entre les mains sont "inexactes". "L'énigme est résolue" mais l'opération n'est pas effectuée pour autant. L'équipe décide alors, de sa propre initiative et "à raison", de se rendre dans la tranche 3.

Malheureusement, le guide de procédure d'EDF comporte de nouvelles inexactitudes, des ambiguïtés et "certaines actions semblent tout bonnement inutiles au personnel sur place", relève Claude Birraux.

Jugement sans appel de l'ASN, cité par l'Opecst : le guide technique d'EDF pour cette procédure, daté de décembre 2008, comporte de "nombreuses erreurs" et "lacunes", et il n'était "à l'évidence pas opérationnel".

"Toutefois, il est important de signaler que le personnel a su se poser de bonnes questions, n'est jamais resté bloqué devant ces situations parfois burlesques, et au final réussissait à progresser dans ce guide technique qu'il n'hésitait pas à critiquer lui-même ouvertement", insiste M. Birraux.

L'inspection menée par le sénateur Bruno Sido, vice-président de l'Opecst, à la centrale du Blayais (Gironde) a là encore mis en lumière les difficultés des agents à se repérer dans le maquis documentaire d'EDF décrivant les consignes à suivre en cas d'incident.

Il aura ainsi fallu une demi-heure et quatre personnes compulsant frénétiquement leurs fiches pour répondre à la question posée par l'ASN : "quel est le critère conduisant à l'arrêt du pompage d'eau en cas d'inondation ?".

Les agents d'EDF cherchaient dans la rubrique "pompage" alors que la réponse se trouvait dans la rubrique "inondation", a expliqué M. Sido.

La direction de Paluel réagit : " Un nouveau guide est déjà en cours de rédaction"

Lorsque Claude Birraux, président de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst), et député UMP, accompagné de son attaché parlemantaire, et de deux représentants de l'Autorité de sécurité nucléaire (ASN), s'est présenté, le mercredi 30 novembre, à 20 heures, à l'entrée de la centrale de Paluel, il ne figurait pas sur la liste des invités du jour.

Mais il n'a rencontré aucune difficulté pour pénétrer au coeur du complexe nucléaire. " Les membres de l'ASN possèdent un badge d'accès permanent et nous avons des procédures dans le cadre de ce type de visites", explique, ce jeudi 1er décembre, la direction de la centrale seinomarine.

Dès leur arrivé, les quatre visiteurs du soir ont été accueillis par le directeur du site et son équipe de direction. " A 20 h, l'équipe de direction est souvent présente, et pourtant nous n'avions pas été prévenus de cette visite". Pendant deux heures, Claude Birraux a expliqué les raisons de sa venue et il a décrit à l'équipe de nuit l'exercice qu'il souhaitait déclencher.

" Il s'agit d'un scénario type Fukushima, c'est à dire, couper toute alimentation électrique de la centrale avant de la rétablir en suivant les procédures d'urgence", raconte la direction qui ne conteste pas le rapport rendu public par le parlementaire. " Effectivement, le guide décrit par Monsieur Birraux est peu ergonomique. Il s'agit comme on l'appelle dans notre jargon d'un guide de lignage électrique qui regroupe 76 scénari."

Lors des visites de contrôles effectuées après Fukushima, ce guide avait été montré du doigt. " Nos équipes sont en train de le réécrire pour le rendre plus opérationnel. Il doit être remis à la mi-décembre", indique la direction de Paluel qui tient à souligner la réactivité et le professionnalisme de ses techniciens. " L'exercice s'est achevé à 2 heures du matin. S'ils ont été réellement gênés par la complexité du guide, ils ont été en mesure de rétablir l'alimentation électrique dans les délais impartis".

Quant aux "clés mal étiquettées" sur certains panneaux, il ne s'agit, selon la direction de la centrale de Paluel, qu'un problème ponctuel lié à l'installation récente de nouveaux équipements. Un point supplémentaire à corriger avant une probable prochaine visite de contrôle.

Larus dit : Dormez tranquilles !!!:rolleyes:/> clapping/>

#62 L'utilisateur est hors-ligne   Forcibleman 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 2 678
  • Inscrit(e) : 07-février 09
  • Gender:Male
  • Location:Albi

Posté 30 janvier 2012, 22:07

Heureusement ce n'est pas à Paluel, mais à la centrale charbon du Havre: gros incendie ! !

#63 L'utilisateur est hors-ligne   didier 1108 

  • Captaine
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 1 480
  • Inscrit(e) : 26-juillet 08
  • Location:Coulanges(41)

Posté 30 janvier 2012, 22:48

Chalut tertous!:hmm:/>

FORCI ,le danger environnemental est plus grave avec cet incendie de centrale charbon,qu'avec un incendie en milieu nucleaire!! au point de vue des rejets atmospherique de particules nocives!! :)/>biz-biz<beurkupb

#64 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 348
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 31 janvier 2012, 09:14

meme sans incendie , les rejets de fumées ,en marche normale , sont super polluants ,avec une centrale thermique !!

#65 L'utilisateur est hors-ligne   yportais53 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 4 834
  • Inscrit(e) : 09-décembre 06
  • Gender:Male
  • Location:yport

Posté 31 janvier 2012, 09:41

Image IPB

#66 L'utilisateur est hors-ligne   Forcibleman 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 2 678
  • Inscrit(e) : 07-février 09
  • Gender:Male
  • Location:Albi

Posté 31 janvier 2012, 10:52

Voir le messagedidier 1108, le 30 janvier 2012, 22:48 , dit :

Chalut tertous!:hmm:/>

FORCI ,le danger environnemental est plus grave avec cet incendie de centrale charbon,qu'avec un incendie en milieu nucleaire!! au point de vue des rejets atmospherique de particules nocives!! :)/>biz-biz<beurkupb

:hmm:/> Tu as raison, quand on voit la photo postée par Yportais !

#67 L'utilisateur est hors-ligne   version-beta 

  • Retraité du Boutmenteux
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 3 577
  • Inscrit(e) : 02-avril 03
  • Gender:Male

Posté 31 janvier 2012, 13:24

Voir le messagedidier 1108, le 30 janvier 2012, 22:48 , dit :

Chalut tertous!:hmm:/>

FORCI ,le danger environnemental est plus grave avec cet incendie de centrale charbon,qu'avec un incendie en milieu nucleaire!! au point de vue des rejets atmospherique de particules nocives!! :)/>biz-biz<beurkupb



Sur quoi vous vous basez pour affirmer cela ?

#68 L'utilisateur est hors-ligne   didier 1108 

  • Captaine
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 1 480
  • Inscrit(e) : 26-juillet 08
  • Location:Coulanges(41)

Posté 31 janvier 2012, 21:45

Chalut tertous!(ventilo)/>

Cher VB je me fie a CA et CA et Ausi la! et Encore

#69 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 348
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 31 janvier 2012, 23:05

Voir le messagedidier 1108, le 31 janvier 2012, 21:45 , dit :

Chalut tertous!(ventilo)/>

Cher VB je me fie a CA et CA et Ausi la! et Encore


quand on lit tout ça , il serait bon de revenir a la bougie !!! ptrr/> d'un coté ou de l autre ça pollue autant !!


En aval de la filière, l'industrie houillère laisse de nombreuses séquelles :

les fumées et vapeurs issues de la combustion de la houille sont acides et polluantes, contenant notamment des traces de vapeur de mercure et de plusieurs métaux lourds et/ou radioactifs dans certains charbons ;
les cendres de centrales thermiques au charbon (longtemps considérées comme déchets inertes) sont parfois chargées en métaux lourds, avec des traces, parfois importantes, de radioactivité, de HAP ou d'autres polluants ;
ces cendres souvent accumulées sur plusieurs mètres de hauteur sur des crassiers sont pour partie emportées par le vent ou la pluie. On les utilise parfois comme fond de couche routière, matériaux de remblai ou de construction, au risque de polluer la nappe et l'environnement ;

#70 L'utilisateur est hors-ligne   version-beta 

  • Retraité du Boutmenteux
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 3 577
  • Inscrit(e) : 02-avril 03
  • Gender:Male

Posté 01 février 2012, 13:42

Voir le messagedidier 1108, le 31 janvier 2012, 21:45 , dit :

Chalut tertous!(ventilo)/>

Cher VB je me fie a CA et CA et Ausi la! et Encore



Il ne me semble pas avoir vu dans vos exemples une étude sérieuse et indépendante pouvant affirmer qu'un incendie dans une central thermique était plus polluante qu'un incendie au sein d'une centrale nucleaire .
Etes vous en mesure d'affirmer grâce à une étude sérieuse qu'un incendie au sein de la centrale thermique du havre est plus dangereuse pour l'environnement que l'incendie de Tchernobyl ?

#71 L'utilisateur est hors-ligne   Forcibleman 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 2 678
  • Inscrit(e) : 07-février 09
  • Gender:Male
  • Location:Albi

Posté 01 février 2012, 14:13

Voir le messageversion-beta, le 01 février 2012, 13:42 , dit :

Il ne me semble pas avoir vu dans vos exemples une étude sérieuse et indépendante pouvant affirmer qu'un incendie dans une central thermique était plus polluante qu'un incendie au sein d'une centrale nucleaire .
Etes vous en mesure d'affirmer grâce à une étude sérieuse qu'un incendie au sein de la centrale thermique du havre est plus dangereuse pour l'environnement que l'incendie de Tchernobyl ?

A Tchernobyl c'est pas un incendie c'est une explosion comme une bombe atomique et forcément ça fait mal avec les radiations ! ce qui n'est pas du tout de la même nature que toutes les cochonneries dues au charbon.

#72 L'utilisateur est hors-ligne   migus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 3 851
  • Inscrit(e) : 14-septembre 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 01 février 2012, 14:42

Faut ptet pas tout mélanger :

- Au quotidien, une centrale à charbon pollue plus l'air qu'une centrale nucléaire. (On a peut être pas toutes les infos concernant les centrales nucléaires...)

-Lors d'un événement tel qu'un incendie ou explosion, une centrale nucléaire est bien plus dangereuse (en potentiel destructeur) ! Ceci dit la centrale thermique a du bien relargué des cochonneries dans l'air....

Résumé : Vive les éoliennes (onshore, offshore, sur les toits, sur les voitures) (ventilo)/> Au moins on peut respirer tranquille !

#73 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 348
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 01 février 2012, 15:52

Voir le messagemigus, le 01 février 2012, 14:42 , dit :

Faut ptet pas tout mélanger :


Résumé : Vive les éoliennes (onshore, offshore, sur les toits, sur les voitures) (ventilo)/> Au moins on peut respirer tranquille !


sauf qu avec des eoliennes , meme en remplaçant tous les arbres des forets par ça , on aurait meme pas un dixieme des besoins en electrécité de la FRANCE !!

#74 L'utilisateur est hors-ligne   migus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 3 851
  • Inscrit(e) : 14-septembre 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 01 février 2012, 17:00

C'était une petite note d'humour pour dire qu'on fait tout un foin pour les éoliennes alors que pour le charbon et le nucléaire qui empoisonnent on en parle à peine... Bien sur que l'éolien n'est pas la super solution miracle... On devrait consevoir des centrales géothermiques en dessous des éoliennes qui seraient recouvertes de panneaux solaires (ventilo)/>

#75 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 348
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 01 février 2012, 18:28

Voir le messagemigus, le 01 février 2012, 17:00 , dit :

.. On devrait consevoir des centrales géothermiques en dessous des éoliennes qui seraient recouvertes de panneaux solaires (ventilo)/>


oui, mais ce qui m étonne c est que l on ne parle pas d une solution , qui n est pas la panacée ,mais qui devrait etre plus performant que les panneaux et autres eoliennes , ce sont les HYDROLIENNES ...on a assez de km de cotes , et de courants pour le faire !!

#76 L'utilisateur est hors-ligne   cassandre 

  • Captaine
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 1 260
  • Inscrit(e) : 18-février 11

Posté 01 février 2012, 20:47

Voir le messagemigus, le 01 février 2012, 17:00 , dit :

C'était une petite note d'humour pour dire qu'on fait tout un foin pour les éoliennes alors que pour le charbon et le nucléaire qui empoisonnent on en parle à peine... Bien sur que l'éolien n'est pas la super solution miracle... On devrait consevoir des centrales géothermiques en dessous des éoliennes qui seraient recouvertes de panneaux solaires ptrr/>

Et si on mettait tous les chômeurs sur des vélos équipés de gégènes? (ventilo)/>

#77 L'utilisateur est hors-ligne   migus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 3 851
  • Inscrit(e) : 14-septembre 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 01 février 2012, 21:29

Les retraités itou (ventilo)/>

#78 L'utilisateur est hors-ligne   tanga 

  • Pipelette extra confirmée
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 7 509
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Location:Fécamp

Posté 01 février 2012, 22:26

Ha !!! oui alors !!! au moins qu"ils nous servent les retraités... Non mais, c'est que çà coute cher la retraite...Allez !!! à pédaler !!! ptrr/> (ventilo)/>

#79 L'utilisateur est hors-ligne   larus 

  • Amiral
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 2 300
  • Inscrit(e) : 30-janvier 09
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 01 février 2012, 22:53

Nucléaire : l'heure des choix

Publié le mercredi 01 février 2012 à 08H00 Paris-Normandie

ENERGIE.La Cour des comptes estime que la France doit faire des choix dès maintenant sur l'avenir de son parc et que, dans tous les cas, de lourds investissements sont à prévoir.


«D'ici la fin de l'année 2022, 22 réacteurs sur 58 atteindront leur 40e année de fonctionnement », et s'ils n'étaient pas prolongés, « il faudrait un effort très considérable d'investissement permettant de construire 11 EPR d'ici 2022 », a prévenu hier mardi Didier Migaud, premier président de la Cour des Comptes.

L'envolée des frais de maintenance
Selon lui un tel effort « parait très peu probable, voire impossible, notamment pour des considérations industrielles », et faute d'avoir pris des décisions « explicites » en ce sens, la France sera contrainte de faire durer les centrales existantes au-delà de 40 ans, à moins d'investir massivement dans les énergies renouvelables, ou de réduire la consommation d'électricité. « Ne pas décider revient à prendre une décision qui engage l'avenir, et il est souhaitable qu'une décision explicite soit prise », a plaidé Didier Migaud.
Le Premier ministre François Fillon a réagi en indiquant que le gouvernement préciserait ses choix dans le cadre d'un programme d'investissements qui sera élaboré « à partir de l'été 2012 ». La Cour a adressé cet avertissement à l'occasion d'un rapport sans précédent sur l'ensemble des coûts liés à la production d'électricité nucléaire en France, qui pointe des incertitudes sur certaines charges futures et souligne que les coûts de production de cette énergie augmenteront de toute façon, en raison d'une envolée des frais de maintenance sur la période 2011-2025. Ce qui devrait faire grimper de 10 % le coût moyen de production de l'électricité nucléaire.
D'après ce rapport de près de 400 pages, qui avait été commandé l'an dernier par le gouvernement après la catastrophe de Fukushima, les investissements publics et privés réalisés depuis le début dans la filière française d'électricité nucléaire, d'un montant colossal, sont néanmoins bien « identifiés », avec une addition « toutes dépenses confondues » évaluée à 228 milliards. Cette somme inclut les frais de démantèlement prévisibles mais qui restent cependant incertains. A ce sujet, le ministre de l'Energie Eric Besson a déclaré que des audits sur les devis de démantèlement des centrales « ont déjà été lancés » et seront achevés d'ici la fin de l'année.
De son côté, dans une interview aux Echos, Bernard Bigot, le patron du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), estime que la sortie complète du nucléaire coûterait 530 à 772 milliards d'euros, soit environ le triple d'un scénario de statu quo, et aboutirait à un doublement du prix de l'électricité.



En attendant, le prix de l'électricité n'est pas prêt de baisser, le coût du démentèlement n'est toujours pas connu !!!

#80 L'utilisateur est hors-ligne   version-beta 

  • Retraité du Boutmenteux
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 3 577
  • Inscrit(e) : 02-avril 03
  • Gender:Male

Posté 02 février 2012, 02:00

Voir le messagel, le 01 février 2012, 15:52 , dit :

sauf qu avec des eoliennes , meme en remplaçant tous les arbres des forets par ça , on aurait meme pas un dixieme des besoins en electrécité de la FRANCE !!



Pouvez vous argumenter un peu plus ? avez vous fait un simple calcul ?
connaissez vous le nombre d'arbres que l'on pourrait remplacer ?
Bref, pouvez vous argumenter un peu plus ....

#81 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 348
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 02 février 2012, 08:53

Voir le messageversion-beta, le 02 février 2012, 02:00 , dit :

Pouvez vous argumenter un peu plus ? avez vous fait un simple calcul ?
connaissez vous le nombre d'arbres que l'on pourrait remplacer ?
Bref, pouvez vous argumenter un peu plus ....


je ne suis pas assez scientifique pour çà ........je repete ce que disent des "grosses tetes " dans les emissions "C-DANS L AIR " sur la cinq ....

#82 L'utilisateur est hors-ligne   tanga 

  • Pipelette extra confirmée
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 7 509
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Location:Fécamp

Posté 02 février 2012, 09:02

la maintenance, le démontage, viennent d'^tre re-évalué... De 25 milliards çà passe à 55 milliards... Sans compter que le démontage de Brenilis est stoppé, par manque de connaissance, ile ne savent pas démonter le reste sans risque pour l'environnement... Je pensais que le nucléaire était l'énergie la moins onéreuse, maintenant, je pense que ce n'est certainement pas le cas...
En ce qui concerne cette énergie, il y a eu des mensonges nationaux....Même sur la sècurité...

#83 L'utilisateur est hors-ligne   migus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 3 851
  • Inscrit(e) : 14-septembre 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 02 février 2012, 11:55

Voir le messagel, le 01 février 2012, 18:28 , dit :

oui, mais ce qui m étonne c est que l on ne parle pas d une solution , qui n est pas la panacée ,mais qui devrait etre plus performant que les panneaux et autres eoliennes , ce sont les HYDROLIENNES ...on a assez de km de cotes , et de courants pour le faire !!


Il y a beaucoup de projets la dessus ! La bretagne lance un projet d'envergure Hydrolienne bretagne

Le littoral aquitain lance aussi une étude sur les énergies marines. Mais dans l'état actuel des choses il faut des zones à très fort courant ...

D'autres systèmes sont en étude comme les bouées houlomotrices (qui marchent avec la houle)et tout un tas d'autres modèles en étude... C'est toujours la même chose faut des budget pour développer tout ça....

#84 L'utilisateur est hors-ligne   tanga 

  • Pipelette extra confirmée
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 7 509
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Location:Fécamp

Posté 02 février 2012, 12:36

En ce qui concerne le littoral Aquitain, je pense que le courant n'est pas assez violent par rapport à la Bretagne, suf aux embouchures du Verdon, ou de l'entrée du bassin d'Arcachon, ou de l'adour... Pourrais tu en savoir plus ??? S'il te plait ??? Ou nous balancer un lien??? (Evidemment si c'est possible)...
Celà me parait intérressant....

#85 L'utilisateur est hors-ligne   migus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 3 851
  • Inscrit(e) : 14-septembre 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 02 février 2012, 13:29

Il n'y a que très peu d'infos pour l'instant. Le GIP littoral aquitain vient de recruter un chargé de mission concernant la possibilité d'implanter des énergies marines (éoliennes, hydroliennes, énergie houlomotrice...). A bordeaux il y a déjà une petite hydrolienne Hydrolienne bordeaux

En surface il est vrai que les zones de courant fort ne sont pas énormes (embouchures, qqs passes) Tu dois avoir tout ça sur le bloc côtier <beurk/> Mais il faut plutôt des études sur les fonds... Le BRGM, le SHOM et certains universités doivent avoir toutes ces infos là... Reste à collecter les infos !
Tiens quelques études préliminaires :Energies Marines

Developpement durable littoral aquitain

#86 L'utilisateur est hors-ligne   tanga 

  • Pipelette extra confirmée
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 7 509
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Location:Fécamp

Posté 02 février 2012, 13:35

Voir le messagemigus, le 02 février 2012, 13:29 , dit :

Il n'y a que très peu d'infos pour l'instant. Le GIP littoral aquitain vient de recruter un chargé de mission concernant la possibilité d'implanter des énergies marines (éoliennes, hydroliennes, énergie houlomotrice...). A bordeaux il y a déjà une petite hydrolienne Hydrolienne bordeaux

En surface il est vrai que les zones de courant fort ne sont pas énormes (embouchures, qqs passes) Tu dois avoir tout ça sur le bloc côtier <beurk/> Mais il faut plutôt des études sur les fonds... Le BRGM, le SHOM et certains universités doivent avoir toutes ces infos là... Reste à collecter les infos !
Tiens quelques études préliminaires :Energies Marines

Developpement durable littoral aquitain

Grand merci à toi, je vais ce soir lire tout çà...Merci...

#87 L'utilisateur est hors-ligne   l'trou au quin 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 13 348
  • Inscrit(e) : 28-mai 06
  • Gender:Male

Posté 02 février 2012, 13:36

j ecoutais les infos ce midi ......deux jours de froid un peu plus intense ...et plusieurs départements au bord de la rupture électrique .....

nous avons la "chance "d avoir un reseau electrique performant grace au nucleaire ....et pourtant en deux jours de froid nous voila au bord du clash !!

la gauche veut demanteler les centrales , fort bien , en cas de grand froid , comment ferons nous ?? ce ne sont pas les quatre eoliennes qui prendront la releve !!on va avoir interet a se faire des cheminées , et de prevoir de bonnes reserves de bois !! <beurk/>

#88 L'utilisateur est hors-ligne   migus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 3 851
  • Inscrit(e) : 14-septembre 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 02 février 2012, 13:45

Voir le messagel, le 02 février 2012, 13:36 , dit :

j ecoutais les infos ce midi ......deux jours de froid un peu plus intense ...et plusieurs départements au bord de la rupture électrique .....

nous avons la "chance "d avoir un reseau electrique performant grace au nucleaire ....et pourtant en deux jours de froid nous voila au bord du clash !!

la gauche veut demanteler les centrales , fort bien , en cas de grand froid , comment ferons nous ?? ce ne sont pas les quatre eoliennes qui prendront la releve !!on va avoir interet a se faire des cheminées , et de prevoir de bonnes reserves de bois !! <beurk/>

Hormis les écolo personne ne veut sortir du nucléaire en 10 ans.... Hollande veut diminuer la part du nucléaire mais aussi continuer l'EPR de flamanville. Sortir rapidement du nucléaire serait suicidaire (énergitiquement et socialement parlant). Mais à long terme on doit y penser ! Arrête de dire ce qui t'arrange l'taq ! Lis et écoute autre chose que tf1...
Le problème aussi est que certaines régions ne possède pas de production d'énergie... La bretagne ne veut pas entendre parler de nucléaire ni d'éoliennes... Forcément ils risquent le black out...

Voir le messagetanga, le 02 février 2012, 13:35 , dit :

Grand merci à toi, je vais ce soir lire tout çà...Merci...


J'ai passé un entretien là bas je me suis donc pencher sur le sujet humourrr/>

#89 L'utilisateur est hors-ligne   tanga 

  • Pipelette extra confirmée
  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre d'équipage
  • Messages : 7 509
  • Inscrit(e) : 03-février 09
  • Location:Fécamp

Posté 02 février 2012, 13:52

La gauche ne veut pas démanteler, c'est une erreur de dire çà... Hollande non, Mélenchon non plus... Par contre, ils sont conscients du problème, et s'il doivent le faire, ce sera petit à petit, car il est impossible de tout stopper... Pour Mélenchon, ce sera un référendum en ce qui concerne l'énergie nucléaire... Je suis comme toi, mes connaissances en ce qui concerne cette énergie sont trés limitées... Mais je crains des problèmes de sécurité cachés par l'état, souvenons nous du coef 119 et à marée basse à la hague il y a eu des problèmes, que sont ils devenus??? Je n'en sais rien.... Aprés la dernière tempète, à Braud et St Louis, (centrale du Blayais) il y a eu un problème maitrisé au dernier moment, en Finlande ou Norvège à quelques minutes prés nous avons échappé de justesse à un 2ème Tchernobyl, il y a eu Fukushima ou des scientifiques n'ont jamais répondu à mes questions océanographiques, (matière que j'enseigne), la sous traitances EDF à 80% alors que quand mon père y était c'était 20%... Espaces verts, cantines et certaines logistiques, maintenant c'est rendu à des pressions pshychologiques sur les ingénieurs pour signer RAS... (RAS centrale nucléaires rien à signaler), un des principaux de ce film reportage est Fécampois et il se bat énormément pour ses collègues, bravo à lui....
Maintenant le pouvoir énergétique est bien sur beaucoup plus puissant, mais sans réponse à mes questions, et au passé historique de cette énergie, oui nous devons nous poser de sacrés questions...
Mais mes connaissances sont trop limitées malheureusement pour être pour ou contre... J'écris celà pour éviter un conflit puéril...

#90 L'utilisateur est hors-ligne   migus 

  • Pilier de comptoir
  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur
  • Messages : 3 851
  • Inscrit(e) : 14-septembre 03
  • Gender:Male
  • Location:Fécamp

Posté 02 février 2012, 14:00

Le nucléaire est un pan entier de l'économie... Emploi, subventions pour les mairies autour des centrales... Démanteler le nucléaire rapidement serait une erreur... Mais je pense que penser à une baisse de cette activité au profit d'autres énergies est obligatoire. Et ça quasiement tout le monde le pense sauf peut être Areva et tout ceux qui ont des billes ou des copains dans le nucléaire...

  • (5 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5


Réponse rapide

  

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)