forum du boutmenteux à Fécamp: Réponse dans Quai des Pilotes et Quai Guy De Maupassant - forum du boutmenteux à Fécamp

Aller au contenu


En réponse à Quai des Pilotes et Quai Guy De Maupassant

Saisir un nom

  • Votre code de sécurité unique

Message

Options

Options du message


Icône du message

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   [ Aucun ]

  ou Annuler


Résumé du sujet

Procyon 

Posté 25 février 2018, 17:57

A cette époque, il n'y avait dejà plus de fôret au dessus de l'ancienne rue sous-le-bois, mais beaucoup de bois sur le Quai

Image IPB

florimont76 

Posté 14 novembre 2017, 05:16

La boucane Tougard semble se situer au 102 rue sous-le-bois en 1900. Mon père m'a toujours dit que la boucane était le 2ème bâtiment à droite de la sente Bellet. Aujourd'hui, il y a une résidence. D'après un texte de F. Cardon (qui a écrit l'histoire de l'entreprise), le bâtiment est ensuite occupé par une saurisserie, géré par un ami de la famille Levacher, Victor François (mort en 1917). Il est détruit en 1944 par les Allemands. En 1911, dans le recensement, Louise Tougard habite au 39 quai Guy de Maupassant, ainsi que Victor François et sa famille, ce dernier étant dit "chef saleur". Il semble que les numéros des maisons changent, au gré des destructions et constructions de bâtiments. Dès lors, une erreur est toujours possible concernant la localisation.

Procyon 

Posté 12 novembre 2017, 20:20

la maison portant le n° 60 du Quai des pilotes cache une excavation profonde, creusée dans la falaise pour en extraire des moellons que l'on employa à la construction du mur bordant la passe.
A propos de cette caverne, appelée le Trou Bidart, une légende rapporte qu'au XVIIè s, certains gros fabricants de toiles et marchands de fils, fréquentant la halle les jours de marché aimaient à se retrouver dans cette carrière, leurs affaires terminées, pour y jouer aux dés à l'abri des regards indiscrets; ce qui n’empêcha pas un samedi de 1744, quelques gens bizarrement accoutrés, de leur jouer un tour en se dissimulant au fond de la caverne, et de surgir soudainement en agitant des chaines et provoquant la fuite éperdue des joueurs terrorisés, et l'abandon des enjeux.

Le mardi 11 juillet 1865, M. Le commissaire de la Marine Decreus, recevait sur ce quai, à l'escalier des Pilotes, S.A.I le price Napoléon, qui venait visiter Fécamp , pendant que le Yacht impérial Prince Jérôme mouillait sur rade

Image IPB


Image IPB

Pélessac 

Posté 12 novembre 2017, 18:43

Voir le messageProcyon, le 12 novembre 2017, 16:26 , dit :

........................................ Bien que le bois qui donna le nom à la rue, ait disparu depuis longtemps


Dans les années 50 (1950 :D ) on disait encore "sous le bois" pour désigner l'avenue Jean Lorrain. (comme "sous le six", et pour autre raison, le boulevard de la République)

Procyon 

Posté 12 novembre 2017, 16:26

Alors Boucane Merienne (Gromor), ou Boucane Tougard (Florimont) ? A moins que l'on ne parle de la même

Dans les saines lectures, on apprend que la rue sous-bois formée par le Quai Guy de Maupassant et l'avenue Jean Lorrain jusque la rue du Précieux sang, qui formaient ne comptaient en 1809 que 3 maisons et une dizaine en 1839. Bien que le bois qui donna le nom à la rue, ait disparu depuis longtemps

Image IPB

Les travaux d'agrandissement du Port (projet Freycinet de 1877) commencent en 1882 et s'étalent sur une dizaine d'années.

Pour accéder directement au bassin Gayant, l'écluses de chasse nord est démolie en même temps que le pont reliant le Grand Quai au Quai des pilotes. Il est remplacé en 1892 par la passerelle Botton (cf post 29), le bassin Gayant est creusé et transformé en deuxième avant-port.

Des murs de quai sont édités pour soutenir les berges de la "rue Sous-le-Bois" de ce tronçon prend en 1899 le nom de quai Guy de Maupassant, afin d'honorer la mémoire du grand écrivain de la fin XIXès auteur des romans et nouvelles qu el'on connait : "la maison Tellier", "une vie"... le débat existe toujours pour savoir s'il est né au château de Miromesnil près de Tourville-sur-Arques dans la région dieppoise, ou rue sous le bois.

Les travaux d'édification du sas éclusé et du nouveau bassin à flot provoquent le détournement de la rivière de Valmont en juil 1882, et la démolition de l'ancien pont Gayant en bois. Un nouveau pont métallique est inauguré en 1890

florimont76 

Posté 06 novembre 2017, 23:22

Réponse fort tardive. Mais à l'emplacement du bâtiment rouge, c'était l'ancienne boucane Tougard, puis Levacher (avant sa délocalisation pour raison de destruction, par un incendie s'y j'en crois la mémoire familiale).

ecubier 

Posté 26 novembre 2010, 22:02

Voir le messagele novice, le 26 novembre 2010, 21:40 , dit :

ben oui je suis le dernier des fils de la Boulange, tu me connais peut-être alors?


Non, mais j'ai rencontré ton père quelquefois quand je travaillais sur le port. Mais moi, c'était dans la plaisance.
Et je me souvenais qu'il avait repris la maison de Roger Gombert. C'était la grande époque des guignolets-kirch chez Tintin... Avec l'Père Paumier, Popaul Langaney...On était jeunes diablee/>

le novice 

Posté 26 novembre 2010, 21:40

Voir le messageecubier, le 26 novembre 2010, 14:24 , dit :

Mais alors, Novice, tu s'rais pas d'la famille du Boulanger?


ben oui je suis le dernier des fils de la Boulange, tu me connais peut-être alors?

ecubier 

Posté 26 novembre 2010, 14:24

Voir le messagele novice, le 26 novembre 2010, 14:17 , dit :

Mes parents ont habités cette maison de 1974 à 1976/77.
Et le ptit sur le tracteur c'est..... le novice!!! :captain1:/>


Mais alors, Novice, tu s'rais pas d'la famille du Boulanger?

le novice 

Posté 26 novembre 2010, 14:17

Mes parents ont habités cette maison de 1974 à 1976/77.
Et le ptit sur le tracteur c'est..... le novice!!! :captain1:/>

Voir le sujet complet (ouvre une nouvelle fenêtre)